A l’attaque !

Durant notre périple, qui continue encore (plus de news dans un prochain billet), nous avons vécu de nombreux temps prophétiques (paroles de connaissances, prophéties, etc.). C’était (et c’est toujours) enthousiasmant de voir comment Dieu parle, touche les coeurs, manifeste son amour et montre combien il nous connait. Et c’est une grande joie pour nous d’en être les canaux.

Et nous en avons aussi bénéficié par nos amis dans la foi ! Comme nous ne souhaitons pas parler ici de ce que nous avons reçu pour d’autres sans leur accord (mais qui veut peut témoigner dans les commentaires), j’aimerais raconter l’une des images que Dieu nous a donné durant notre voyage et qui a été un moment vraiment fort !

J’en ai parlé dans un billet précédent : il y a 3 ans, Dieu nous a dit que l’on habiterait dans un château, avec des images précises. Quelques mois plus tard il nous a indiqué la commune. Et puis en début d’année nous avons enfin vu LE château, celui qui correspondait à toutes les images précises que nous avions reçues. Il y avait une location disponible dedans au moment même où nous étions libérés de notre maison. Tout coïncidait ! Il nous paraissait évident que nous allions y habiter… rapidement ! Nous avons présenté notre dossier (qui n’envoie pas du rêve vu que nous ne travaillons pas de manière rémunérée et que nous avons 4 enfants). Notre demande a été refusée.

Quelques temps après, j’ai eu ma perte d’audition brusque. Et durant la semaine où j’étais hospitalisée, j’ai bénéficié de nombreux encouragements, paroles, images, rêves des uns et des autres de la part de Dieu. Au milieu de tout cela, notre amie Noémie nous dit qu’en priant pour nous, elle a reçu l’image du cheval de Troie. Avec, elle nous fait part d’une interprétation, mais qui ne fait pas écho en nous. On se dit que si Dieu veut nous parler au travers de cette image, il le fera.

Quelques jours plus tard, nous arrivons à notre étape suivante et nous proposons à nouveau notre dossier pour la location dans « notre » château, la location étant toujours disponible (ce qui était logique pour nous !). Cette fois on nous informe qu’il est loué. Incompréhensible !

Le lendemain nous devions repartir pour la prochaine étape et je me souvenais que j’avais vu deux boutiques dans la ville où nous logions et que j’avais senti que ce serait bien d’y aller. Je n’avais aucune idée de ce qui s’y vendait. Dans la première, je trouve des décorations et bibelots. Rapidement, je repère quelque chose pour mon amie Noémie, un petit clin d’oeil prophétique. Je rentre ensuite dans la 2ème boutique et je découvre que c’est un magasin de jouets. Je n’envisageais pas du tout d’acheter des jeux à nos enfants mais, par principe, une fois dans le magasin, je fais le tour. Et là, mon regard est attiré par une panoplie en bois, une épée et un bouclier. Je sais que mes enfants aiment jouer à cela mais c’est surtout le carton qui sert à tenir les armes qui m’attire : un château à la porte fermée. J’y vois un beau clin d’oeil prophétique : on nous a dit non pour le château mais nous l’aurons ! (A l’attaque !). J’hésite longuement à en acheter, le prix me freine mais impossible de sortir du magasin je tourne, je tourne et puis je finis par prendre les deux derniers. J’offre les jeux aux enfants et j’en profite pour découper aux ciseaux la porte du château sur le carton, en acte prophétique que la porte s’ouvrirait pour nous ! (Non mais…).

Le périple continue, presque 3 semaines se sont écoulées depuis l’image du cheval de Troie et nous sommes justement chez notre amie Noémie (et sa petite famille). Le matin de notre départ, elle nous reparle du cheval de Troie et que l’image a été vraiment forte. De notre côté on lui explique que l’interprétation n’a pas raisonné, mais qu’on garde l’image en tête.

Le soir même, Noémie nous envoie un message en nous disant qu’elle a pris un temps avec Dieu et qu’elle a la bonne interprétation (lui semble-t-il). Elle nous dit qu’en fait nous sommes dans le camp d’Ulysse, qui envoie le cheval de Troie dans le camp ennemi. Et que c’est complètement logique, puisque le camp d’Ulysse c’est le camp des vainqueurs et que nous sommes forcément vainqueurs. Qu’elle avait certainement été perturbée par le fait d’utiliser une ruse mais que dans l’ancien testament il y a plusieurs histoires où Dieu donne des ruses divines pour la victoire.

Et là elle termine en disant : d’ailleurs, vos enfants n’ont-ils pas des épées et boucliers avec écrit Ulysse ?

Alors là, on ne voit pas du tout de quoi elle parle… Je vais chercher un bouclier et surprise !!

Nous n’avions jamais fait attention à ce détail. Et quand on sait que nous avons reçu l’image d’un bateau pour notre projet communautaire, cela nous parle d’autant plus !

Donc oui, nous y habiterons dans ce château, mais pas tout de suite et il semblerait que nous avons un cheval de Troie à préparer !

Quand Dieu veut parler, il le fait et il est vraiment trop fort, n’est-ce pas ?!

7 réponses sur “A l’attaque !”

  1. Eh oui quand notre Dieu veut parler , il le fait vraiment et c’est passionnant! ! Au delà de tout raisonnement humain, il dévoile ses plans et sa stratégie au travers de ses fils et filles. Être à l’écoute du Père, ne faire que ce qu’il dit…c’est ce que vous faites les amis envers et contre tout! Merci pour ce que vous êtes et nous sommes avec vous dans cette conquête !!! Bisous
    👑 👑 👑👑👑👑🏰❤

  2. Merci Claire pour ce petit rappel 🙂 oui c’est vrai qu’il y a quand même pas mal de signes dans cette odyssée… ça fait du bien de s’en souvenir: j’ai tendance à avoir la mémoire trop courte lol ! Bisous à toute la famille!

  3. Yes !!! Ce roman, c’est le Père qui l’écrit pour vous chaque jour et vous en êtes les protagonistes. En plus d’être passionnant et excitant, on sait que, quelles que soient les péripéties, ce roman finira bien, de la fin la plus parfaite qui soit 😉

    Je voudrais juste rajouter qu’en plus de nous parler, Dieu se plaît aussi à confirmer ce qu’Il dit, et souvent au travers de plusieurs personnes, ce qui, j’ai remarqué, bénit tout le monde par ricochet. Les uns sont encouragés, les autres sont fortifiés. Et oui… on le savait déjà, notre Père, Il est parfait !

    De notre côté, en ce qui concerne ce fameux « Cheval de Troie », Séverine a tout de suite eu sur le cœur de mettre ça en relation avec cette notion d’intériorité que vous chérissez, qu’il y avait là une piste à creuser… et juste après qu’elle me l’ait partagé, je tombe sur le passage d’un livre, et ça me saute aux yeux, à l’esprit, au cœur (et tout et tout…) 😉 Le paragraphe du chapitre en cours a pour titre « Cheval de Troie » et il parle exactement du même genre de choses. La fin du paragraphe finit d’ailleurs sur le mot « intériorité ». Ah !!!… Bref, de beaux clins d’œil tout de même !

    Pour conclure, je rajouterai que lors de votre venue chez nous, Dieu nous a parlé à travers vous, et qu’au-delà de l’aspect prophétique (qui est déjà merveilleux), ce qui nous a tous vraiment touchés et émus, c’est la façon dont le Père s’est adressé à chacun d’une façon tellement personnelle, avec un vocabulaire précis (et presque intime, je dirais), puisqu’il se référait pour la plupart d’entre nous à des mots souvent utilisés par nous seuls ou pour nous seuls (dans des temps d’intimité avec le Père, par exemple, ou des mots habituellement employés par notre entourage pour nous décrire et que vous ne connaissiez absolument pas) ! C’est si beau, si touchant, et tellement délicat de Sa part !
    Merci à vous, Claire et Fabien, d’être ces merveilleux instruments de bénédiction entre Ses mains, ces canaux de Sa grâce, Sa vie !
    On continue de vous couver dans nos cœurs et nos prières… et soyez sûrs que vous y êtes bien au chaud 😉 Bises !

    1. Oui !! Il sait ce qui touche nos coeurs et nous connait si bien !
      Et nous sommes ravis que l’écoute de son coeur s’aiguise pour cela !
      bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.