Abba Ruah Yeshoua

Non, je ne suis pas devenu hébraïsant…

Cependant, j’ai vécu dernièrement une scène céleste qui m’inspire ce rapide billet !

Au cas où vous penseriez que je parle de divinités inconnues : 

Abba : Père/Papa en araméen
Yeshoua : Jésus en hébreu 
Ruah : Esprit en hébreu

Lorsque fin février 2019, Jésus s’est manifesté d’une manière toute particulière pour moi, j’étais en train de lire les premiers versets du chapitre 1 de l’Évangile de Jean. Un chapitre que j’avais pourtant déjà lu de nombreuses fois… Mais cette fois-ci les larmes ont commencé à couler, et mon cœur a littéralement fondu dans la révélation de sa Déité, le Créateur de toutes choses, la Parole vivante, Jésus Christ ! Et c’est ensuite que l’expérience est devenue plus intense.

Ce moment restera gravé en moi, et je constate qu’encore aujourd’hui, je continue de rassembler les morceaux de tout ce que signifiait cette rencontre. 

L’Esprit saint a, en un clin d’œil, créé en moi la conviction nette de l’aspect trinitaire du Dieu vivant. C’est comme si cette connaissance n’était plus seulement une doctrine que j’avais reçue pendant mes premiers pas de conversion et que j’avais acceptée sans même me poser la question. Pendant cette expérience et par la suite, il n’était plus question pour moi de disséquer ce sujet afin d’en peser la pertinence.
Vous me direz que pour la plupart des gens, cette idée d’éprouver la notion trinitaire ne viendrait même pas à l’esprit. En effet, nous sommes tous différents… et personnellement, cette question s’était imposée dans mon cheminement. J’ai ensuite amassé beaucoup d’informations sur le sujet, sauf que lorsque l’on creuse sans révélation, c’est toujours dangereux… et cela a été le cas pour moi : je me suis lourdement trompé. Et c’est aussi la bonne nouvelle que je peux vous annoncer : lorsque nous cherchons la Vérité, même en faisant fausse route, l’amour de Dieu nous rattrape toujours ! S’il nous reste un minimum d’humilité, il saura toujours nous réajuster avec bonté et efficacité. Certes, on ressent l’humiliation et la peine de s’être trompé, mais son amour ne comporte aucune accusation. Bien qu’il m’ait repris avec une phrase que je n’oublierai pas non plus, je n’ai ressenti aucune condamnation. Jésus est vraiment bon, Dieu est lumière et il n’y a aucune trace de ténèbres en lui !

Je ne ferai pas un exposé sur la Trinité — Père, Fils et Esprit — mais il me paraissait juste de vous raconter un peu mon cheminement.
Maintenant, je désirai vous partager une expérience personnelle de cette réalité trinitaire qui dévoile en partie la simplicité et la joie de cette communion dans le céleste et le terrestre.

J’étais en vélo et je méditais sur la notion d’être né de l’Esprit, et sur notre Mère d’en haut (Galates 4:24-30). Et soudain, je me suis vu avec les yeux de mon cœur, comme étant entouré en largeur et en hauteur de plusieurs cercles lumineux. Il me semblait voir la splendeur de la nouvelle création que nous sommes avec l’Esprit qui m’entourait de toutes parts en forme de « cercles ». Puis, sans transition, je savais que j’étais autour d’une table et je voyais la présence d’Abba qui riait à gorge déployée. Je pouvais même percevoir en esprit le son du rire, c’était un rire de Papa, chaleureux, rassurant, sans retenue ! Dans la vision, je vois ensuite devant moi Jésus. Il me regarde avec ses yeux perçants, pleins d’humour, il riait aussi avec Abba ! Les « cercles vivants » étaient présents pendant cette scène, et je ressentais en les voyant la personnalité joyeuse et bouillonnante de l’Esprit qui tournoyait autour de nous ! 
C’était vraiment magnifique, et je me remémore encore très souvent cette scène, car elle me touche particulièrement. Elle me rappelle Jésus, qui m’a donné sa gloire, celle qu’Il partage avec le Père et l’Esprit et combien nous sommes accueillis dans ce Trio éternel. Nous sommes réellement à la maison avec eux et eux avec nous !

Je ne rallongerais pas plus longuement cet article, et le but n’est certainement pas d’en faire un argumentaire théologique sur le sujet. Aujourd’hui, ça m’est égal. Par contre, je vous laisse fermer les yeux pendant quelques minutes et demander à Abba de vous montrer combien vous êtes déjà en sa présence glorieuse, avec Lui, en union avec le Fils d’amour et Son Esprit maternant. Laissez votre esprit être un témoin à l’intérieur de vous qui illuminera votre scène, votre vision, de cette communion avec Yeshoua, Abba, et Ruah. Vous êtes déjà en eux et eux en vous et ils attendent votre regard amoureux !

3 réponses sur “Abba Ruah Yeshoua”

  1. Pas de mots…simplement saisissant….quelle grâce incommensurable de ce qu’il t’ai donné d’avoir vécu cela ….mais je crois que c’est la volonté de Notre Abba , Yeshoua et Ruah de ce que chacun de ses enfants vivent cela. Merci Fabien pour ce témoignage tellement encourageant d’aller toujours plus dans la conquête du céleste..déjà là en nous.
    Bisous affectueux à toi que tu partages avec toute la famille.
    Martine

  2. Grands moments éperdus de grâce, accueilli et en communion avec le Trio éternel, quel plaisir de te lire Fabien, tu communiques ta joie . Ton cœur vibre pour chacun de nous à connaître et nous enthousiasme avec vivre avec Eux et Eux en nous. Un grand merci pour le partage de tes connaissances.

  3. Merci Fabien !
    Magnifique ! Quelle grâce, quelle joie, cette vision, cette révélation.
    Je peux presque entendre en te lisant, le rire communicatif d’Abba, sentir cette joie toute bouillonnante dont tu parles, «l’ambiance » au sein de ce Trio Éternel comme tu dis si bien 🙂
    Une toute petite phrase dans ton billet me touche particulièrement, c’est lorsque tu dis : « aujourd’hui, ça m’est égal », quand tu évoques un éventuel argumentaire sur le sujet de la Trinité. Pour moi c’est la preuve indéniable d’une véritable révélation profonde, puissante et réellement vivante sur le sujet !
    C’est si bon de s’abandonner à la simplicité et la réalité de la Vérité révélée, et bien vivante en nous !

    En tout cas, merci infiniment Fabien de partager avec nous tes perles du Royaume avec toujours autant d’empressement, de joie et d’authenticité ! Elle a raison ta chère maman, c’est communicatif, inspirant et toujours encourageant !
    Bises à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.