Avec Joie, Tu Boiras !

« Vous puiserez avec joie de l’eau aux sources du salut » (Esaïe 12:3)

La joie n’est pas « seulement » un fruit ou une conséquence de la présence de Dieu, elle peut en être aussi l’entrée !

Nous avons trop souvent jugé la joie en présumant de celle ci qu’elle doit être inspirée de Dieu, et non pas « provoquée » ou produite volontairement par l’homme… Ainsi, à travers ce jugement religieux qui part du principe que le rire ou la réjouissance « naturelle » produite par l’homme n’est pas digne de la joie de l’Esprit, nous nous coupons tout simplement d’une aisance fondamentale pour boire aux eaux vives du salut !

Lorsque je suis devant une bonne bouteille de vin rouge non consommée, je ne ressens pas encore la gaieté et légereté produites dans mon corps par son fruit fermenté, mais par contre j’ai déjà la joie de l’ouvrir et de bientôt la déguster ! L’enthousiasme joyeux me donne des « ailes » pour prendre un verre, un tir bouchon, et ouvrir la bouteille et en servir à mes amis !

De même, l’Evangile de Christ est une source de salut jaillissante en notre coeur ! Et parfois ou souvent nous ne sentons pas sensiblement cette eau jaillissante ! Ou bien encore, nous ne savons pas comment boire à ces sources d’eau vives ! Mais si nous sommes ouverts à laisser de l’espace au rire « naturel », à une joie volontaire de notre part, qui anticipe dans la foi la saveur de la présence divine, alors certainement que nous saurons boire avec aisance de ces eaux vives !

Si nous cessons de nous juger nous-mêmes, ou plutôt de nous disqualifier tous seuls en estimant spirituelle ou naturelle (faudrait il encore que ce discernement soit nécessaire…) notre joie, notre hilarité et notre rigolade enfantine, nous serons surpris de combien cela nous ouvre les portes en toute simplicité et humilité à Sa présence intérieure !

Se nourrir de Christ est une fête et un festin. Si la joie n’est pas de la partie, on risque de manger rassis !!

« Car Christ notre pâque est sacrifié pour nous, par conséquent, continuons la fête… » (1 Cor 5:7-8)

« Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, debout, s’écria: «Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui…» (Jean 7:37-38)

Ce contenu a été publié dans Now ! Le Jour du Salut par Fabien, et marqué avec , , , , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Fabien

En 2005 Il a ouvert mes yeux…et quand je L’ai vu, je n’ai plus voulu Le lâcher ! Plus tard en 2009 quand j’ai commencé à réaliser que mes propres efforts étaient vains pour vivre une « bonne vie chrétienne », j’ai trouvé la Vie du Fils de Dieu qui demeure en moi, la Vie de Christ accomplissant ce que je n’arrive pas à faire par moi même. Depuis ce que je crois ne cesse de vivre une réforme qui transforme ma vision et mon expérience de Christ, de son Règne et de la Nouvelle Jérusalem.
Vous pouvez consulter la page « Notre Parcours » pour une description plus détaillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *