Sans Soucis sinon cent soucis…

« Déposez toutes vos inquiétudes et stress sur lui et laissez-les là, car Il prend toujours soin de vous avec tendresse. » (1 Pi 5: 7 – Passion Translation)

Nos soucis et anxiétés sont de vrais terrains minés pour nous-mêmes et notre famille. Et nous ne pouvons pas les ignorer bien longtemps, parce qu’ils reviennent forcément nous « hanter » un moment ou un autre.… Lire la suite

Libèrer Son Pardon au dedans

Dans une précédente vidéo je vous ai parlé de la puissance du pardon que Jésus en nous peut libérer, pour traiter nos émotions toxiques, voir des infirmités physiques. J’ai été particulièrement impacté par le ministère de Dennis et Jen Clark dans ce domaine. Et je l’ai beaucoup mis en pratique pour moi-même !

Je vous propose avec cette nouvelle vidéo un accompagnement vers la présence intérieure de Jésus.… Lire la suite

Le Ministre des Cieux

« Or, le point capital de ce que nous avons dit, c’est que nous avons un tel Grand-Prêtre, qui est assis à la droite du trône de la majesté de Dieu dans les cieux, étant le Ministre du sanctuaire et du véritable tabernacle, que le Seigneur a dressé, et non l’homme. » (Hébreux 8:1-2)

Nous avons un Ministre du véritable sanctuaire dans les cieux.… Lire la suite

« Qui es Tu Seigneur ? »

« Alors je dis : Qui es-tu, Seigneur ? Et il me répondit: Je suis Jésus, que tu persécutes. » (Actes 26:15)

Paul est terrassé par la Lumière d’en-haut. S’impose alors cette question vitale pour lui, « Qui es tu Seigneur » ? (Ac 26:13, Ac 9, Ac 22:8)

Qui est-Il ? Nous avons tous une théologie plus ou moins similaire concernant Jésus.… Lire la suite

Réconcilié(e)

Je démarre une série de courts articles sur l’identité. (On y croit pour le « court » ! Je vais dire à la romancière que je suis de se limiter…). Je commence donc avec celui-ci : Réconcilié.

« Pour vivre la vraie vie, tu as besoin de connaitre qui tu es vraiment […]. Plus tu viendras puiser à la Source […], plus tu réaliseras ta véritable identité. … Lire la suite

Les Petits Renards du Coeur…

« Vous devez attraper les renards troublants, ces petits renards sournois qui gênent notre relation. Car ils envahissent notre vignoble bourgeonnant d’amour pour ruiner ce que j’avais planté en vous. Allez-vous les attraper et les enlever pour moi ? Nous le ferons ensemble. » (Cantique des cantiques 2:16, Passion Translation traduit en français)

N’avez-vous jamais ressenti, comme une sorte « d’ambiance de fond », votre coeur lourd, tortueux, vide, comme devenu infirme ?… C’est comme si un nuage épais flottait sur votre coeur sans vraiment savoir ce qui pèse ou étouffe la joie, l’amour et la paix de Dieu.… Lire la suite

Accueillir ses émotions

La première fois que j’ai entendu parler d’accueillir des émotions, c’était avec un livre qui abordait l’éducation des enfants (Au coeur des émotions de l’enfant de Filliozat). C’est vrai que nos enfants, surtout les plus petits, ne savent pas garder leurs sentiments de frustrations, colère, impatience, etc., et ils nous les envoient de façon plus ou moins mesurée. Notre ainé et notre petite dernière ne sont pas très mesurés dans ce domaine, aïe, aïe, aïe.… Lire la suite

Lys des Profondeurs

« Je suis le jeune lys de Saron, le lys des profondeurs… mon amour répond et me dit: Lève-toi mon amie, ma belle, et marche ! »

(Cantique des Cantiques 2:1,10 / Le grand livre du Cantique des cantiques de Frank Lalou et Patrick Calame)

Ce Lys des profondeurs peut être le bien aimé ou la bien aimée, tout dépend de notre interprétation du passage.… Lire la suite

La Septième Jarre de Cana

« Or, il y avait là six jarres, placées pour la purification des Juifs, et contenant chacune deux ou trois mesures. » (Jean 2:6)

Les Noces de Cana sont pour nous tous. L’Epoux et l’Epouse, unis dans l’enivrement du vin d’en haut ! L’évangile de Christ y est tout dévoilé…

Les jarres symbolisent l’âme, le coeur, l’intériorité. Ces six jarres représentent plus précisément l’Homme inaccompli, celui des 2 ou 3 mesures, le vieil homme livré à lui-même, tentant à travers une purification extérieure de circoncire son cœur, de s’accomplir.… Lire la suite

« Un Chemin venant de l’âme »

« Ô mon cœur éperdu ! Vers le Bien-Aimé il est un chemin venant de l’âme ! Ô toi qui es égaré ! Il est un chemin, secret mais visible. Les six directions sont effacées ? Ne crains rien : Au plus intime de ton être se trouve un chemin vers le Bien-Aimé. »

Djalâl od-Dîn Rûmî (tiré de Rubâi’yât)

Lorsqu’on s’essouffle d’un Dieu extérieur, tant bien même qu’il soit amour, bon, patient, puissant, proche, alors la foi n’est plus perçue comme un moyen pour obtenir quelque chose de ce Dieu-là.… Lire la suite

Trouver la lumière

L’année 2018 se termine. Pour certains l’heure est au bilan, parfois aux résolutions pour l’année qui arrive. Je suis du genre à prendre des résolutions tout au long de l’année. Ca me prend souvent le vendredi, je déclare en tapant sur la table : « A partir de lundi je…. ! ». Et le lundi rien ne change. Fabien aime d’ailleurs imiter ma prise de résolution éphémère.… Lire la suite

« A Quel Signe Vous le Reconnaîtrez »

« Car voici, dès que la voix de ta salutation est parvenue à mes oreilles, le petit enfant a tressailli de joie en mon ventre…. » « Voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une mangeoire.» (Lc 1:44, 2:12)

La salutation de Marie envers Elisabeth était d’origine divine, elle était spirituelle.… Lire la suite

Christ : L’Eternité du Moment.

Jésus ne révèle pas la vie éternelle comme une durée, mais comme une connaissance (Jn 17:3, 1 Jn 5:20). Cette connaissance intérieure implique les profondeurs et les hauteurs de Christ. Elle est expérimentée dans les profondeurs de notre sein en sa source jaillissante et les hauteurs du trône céleste, en notre assise avec Christ. Les deux perspectives sont en fait une seule réalité. 

L’éternité n’est pas des successions de moments, mais la profondeur infinie du moment.… Lire la suite

Conquête du monde extérieur…

La conquête du monde extérieur est celle de l’Homme qui s’acharne à remporter les royaumes extérieurs de la vie : les finances, la sexualité, les relations, la notoriété, etc. En fait, elle est l’expression de sa frustration inconsciente : celle de l’Homme qui ignore sa conquête intérieure. Celle qui lui est normalement et divinement destinée. Nous pouvons tous être concernés par cette impulsion stérile.… Lire la suite

La Cité et ses limites

Cet article voit le jour après plusieurs événements cumulés qui m’ont interpellé. C’est un thème que j’ai déjà abordé : les limites.

Collaborant avec Wayne Jacobsen pour l’adaptation de « La Cité » aux USA, il m’a posé une question : Qu’y a t-il derrière les limites de la Cité ? (celles de mon livre). N’ayant pas réfléchi les choses en l’écrivant, je ne m’étais jamais posée la question.… Lire la suite

L’Homme : Une Terre, des Cieux.

Dans la bible, l’expression « la terre » est toujours conjuguée au singulier. Elle concerne et symbolise toute la création visible. Elle ne comporte pas de notion du mal comme on nous l’a souvent enseigné. Elle est plutôt l’expression visible des Cieux expérimentés. 

Dans les Ecritures, « les cieux », sont globalement conjugués au pluriel. Les termes grecque « ouranos » et hébreu « shamaim » sont aussi des noms généralement employés au pluriel. 

Le but n’est pas qu’à travers une simple observation grammaticale nous en tirions une conclusion hâtive… Cependant, j’ai senti Dieu m’interpeller sur cette subtilité.… Lire la suite

Le « Va vers toi » d’Abraham

Les deux moments les plus décisifs de la vie d’Abraham sont précédés d’un mandat divin : « Va vers toi » ! Littéralement en hébreu « Lek Leka », est généralement traduit par « Va et quitte ton pays » dans Gn 12:1 et « Va t’en au pays de Morija » dans Gn 22:2. 

La première inspiration divine « Va vers toi »  signifie pour Abraham une séparation franche avec son passé : sa famille, sa culture, son économie… Trouver son Dieu à l’intérieur de ses entrailles a des conséquences monumentales pour l’Homme.… Lire la suite

Présence et Apparente Absence

J’étais endormie, mais mon coeur veillait; et voici la voix de mon bien-aimé qui heurtait… que lui direz-vous ? Que je languis d’amour. (Cantiques des cantiques 5:2-8)


Dans la vision mystique de notre relation intérieure avec Christ, être déjà saisi par Christ et continuer à le chercher ne sont pas antagonistes.

« J’étais endormie, mais mon coeur veillait » (Ct 5:2)
L’union parfaite entre l’Humanité et Dieu est déjà accomplie en Jésus Christ et pourtant il s’agit du processus individuel de l’âme de s’éveiller à cette union divine, de naître à cette réalité d’en haut.… Lire la suite

Bienheureux les Pauvres en esprit…

« Heureux ceux qui sont pauvres en esprit, car à eux est le royaume des cieux » (Matthieu 5:3)

Jésus dévoile un principe pour recevoir le royaume des cieux dans notre expérience quotidienne. Il ne parle pas d’un devoir légaliste pour améliorer notre salut, mais d’un état d’être influencé par la grâce pour accueillir constamment le « règne des cieux ».… Lire la suite

Tu es un champ de fleurs

Nous venons de vivre notre 2ème week-end Kainos Création. Apparemment le week-end a été apprécié par les participants (et nous-mêmes). Il affichait complet, le lieu ne pouvant pas accueillir plus de monde. Le format nous plait ainsi, aussi. Beaucoup étaient du département, mais d’autres ont fait la route, parfois de très loin (bravo aux courageux venus de Belgique et des Alpes Maritimes !).… Lire la suite

Leur Chambre Intime

« Le roi m’a introduite dans ses chambres à coucher » (Cantique des cantiques 1:4)


Le bien aimé attire la jeune femme dans un endroit des plus intimes et privés. Un lieu secret, caché de tout regard. Les actes d’amour les plus intenses sont toujours les plus discrets. Car c’est ceux-là même qui dévoilent le plus notre intimité, notre authenticité, notre nudité sans apparences.… Lire la suite

La Veille de l’Attention…


« Et ils se dirent l’un à l’autre: Notre coeur ne brûlait-il pas au-dedans de nous, lorsqu’il nous parlait en chemin, et qu’il nous expliquait les écritures ? » (Luc 24:32)

Jésus conduira toujours son dévoilement, sa rencontre, son œuvre d’amour, à être expérimentés, reconnus et attestés dans le cœur.
Quelque chose d’inexplicable s’est produit lors de sa mort et résurrection, qui comporte une réalité intrinsèque à chacun.… Lire la suite

Revenir à son cœur

« Toi, tu étais plus intime que l’intime de moi-même, et plus élevé que les cimes de moi-même. » (Saint Augustin, Les Confessions III, 6, 11)

Augustin insistait « Redite ad cor », Revenir à son cœur.

Ainsi, retourner à son cœur,
Ce n’est pas se confier en soi-même, mais se confier à Lui en soi
Ce n’est pas se croire Dieu, c’est être Dieu en Lui
Ce n’est pas être suffisant, c’est réaliser qu’Il nous suffit
Ce n’est pas se reposer sur ses richesses, c’est Le voir comme notre seul Trésor
Ce n’est pas s’illusionner « être », c’est voir l’Absolu au-delà de l’illusion
Ce n’est pas toucher ses ténèbres, c’est contempler qu’Il en est la Lumière
Ce n’est pas Le limiter à nous-même, c’est « s’illimiter » à Lui-même
Ce n’est pas s’éparpiller dans nos voies, c’est se recueillir dans l’Union divine
Ce n’est pas s’éfforcer d’être en paix, c’est Le laisser être Paix
Ce n’est pas un exercice de respiration, c’est respirer Son Souffle
Ce n’est pas fermer les yeux, c’est reconnaître Sa Présence invisible
Ce n’est pas être silencieux, c’est entendre le silence de Sa Voix
Ce n’est pas Le chercher, c’est s’éveiller à Lui
Ce n’est pas Le connaître, c’est L’être

Tiré de moi en Lui ou Lui en moi…… Lire la suite

Car Il a Plu à votre Père…

«Ne craignez point, petit troupeau, car il a plu à votre Père de vous donner le royaume.» ‭‭(Luc‬ ‭12:32)‬ ‭

Il a plu à notre Père de nous donner le royaume. Il Lui a plu !

Dieu s’est complu et se complait sans cesse à chaque instant de nous livrer son Règne. C’est son plaisir de nous accorder la Suprématie constante de sa présence, du « Je Suis » (Yahweh) sur tout.… Lire la suite

Voir Sa Face et Réaliser son Nom


Ap 22:3-4 « et le trône de Dieu et de l’Agneau sera en elle, et ses serviteurs le serviront. Ils verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. »

Le trône de Dieu et de l’Agneau est dans la cité d’en haut, autrement dit en son Epouse, en son Tabernacle. Lorsque nous comprenons qu’est ce que le vrai service ou la véritable adoration spirituelle nous réalisons notre appel à tourner notre esprit, notre attention, notre désir seulement vers Celui qui règne au dedans.… Lire la suite