« Ce que le Père fait, le Fils le fait pareillement »

lefilsfaitpareillementNous comprenons certainement ce que veut dire Jésus lorsqu’il décrit sa source et sa manière d’agir, quand nous expérimentons le dévoilement progressif du Christ vivant en nous. Mais lorsque je relis des versets comme celui utilisé pour le titre de l’article, je reste toujours abasourdi devant l’assurance qu’a Jésus au point d’affirmer que « ce que le Père fait, le Fils le fait pareillement ». Pour Lui il n’y a pas d’exception, contrairement à nous dans ce que nous vivons aujourd’hui.

Certainement que comme vous, j’aimerai pouvoir toujours affirmer la même chose, mais ce n’est pas encore le cas ! Par contre depuis peu j’ai découvert que Jésus nous donne le « secret » (il faut bien que je mette un peu de suspens…) d’une telle confiance en sa communion avec le Père. D’être tombé dessus a été pour moi une aide très pratique pour jouir encore plus de Sa Vie et de son Repos. Je vous le partage en espérant que cela puisse vous servir également !

Voici certaines paroles de Jésus concernant sa « communion d’action » avec le Père :

« En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui- même, il ne fait que ce qu ‘il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement« 

« Je vous ai fait voir plusieurs bonnes oeuvres venant de mon Père« 

« parce qu’il avait fait cela le jour du sabbat. Mais Jésus leur dit: Mon Père travaille jusqu’ à maintenant, et je travaille aussi »

« Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi- même, mais le Père qui demeure en moi, fait lui- même les oeuvres que je fais« 

Quand nous lisons ces versets, nous voyons que Jésus ne séparait plus ce qu’il faisait de ce que le Père faisait. Si l’un agissait, l’autre agissait. Jésus disait lui même qu’il faisait seulement ce qu’il voyait au Père. D’ailleurs littéralement Jean 5:19 se lit « ce qu’il voit le Père faisant »… J’imagine que tout chrétien peut facilement se poser la question : « comment voit-il au Père (qui est train de faire) » ?? » En tout cas je me la suis posée…

Je n’avais en fait pas pris attention à la suite du verset qui m’a finalement permis de connaître la cause de cette « communion d’action »…

Jean 5:20 « ...il ne fait que ce qu’il voit faire au Père, car ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait. Et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles- ci, afin que vous soyez dans l’admiration« 

Ouah !! j’ai réalisé que Jésus dévoilait une voie par excellence pour vivre la Vie du Père en lui, et accomplir ce que le Père faisait et lui montrait ainsi. En fait Jésus nous donne la source de sa faculté à voir ce que le Père fait et à la mettre en action…

Alors que nous aurions pu vite regarder aux vertus et aux capacités du Fils de Dieu pour justifier une telle communion, ou bien penser que Jésus nous demanderait alors de jeuner, de veiller ou de prier plus longtemps pour vivre cela… Il nous explique simplement mais avec profondeur « Car le Père m’a aimé, Il me montre tout ce qu’Il fait ». Nous revenons au coeur de la relation : l’Amour.

Jésus a l’assurance et la conscience de l’Amour de son Père. Au point qu’il a confiance que son Père lui montrera les oeuvres et que ce que son Père fait en lui, lui même le fera. L’Amour du Père pour Jésus était la source principale de son assurance et de sa foi concernant ce qu’Il avait à exécuter comme la Volonté du Père sur cette terre ! Au lieu de nous mettre la pression avec des vertus à développer, Jésus nous ramène à son Père, et à Son Amour vivifiant et puissant.

Quand on sait que Jésus nous dit également : « Comme le Père m’a aimé, je vous ai aimé, demeurez dans mon amour« , Jésus est en train de nous dire que tout comme le Père l’a aimé il nous aime de la même façon ! Et de la même manière qu’il voyait au Père qui, littéralement, « était en train de faire », nous pouvons voir à Christ qui est train de faire. Car cet Amour possède les mêmes qualités, les mêmes promesses, la même vie et produit le même repos, la même confiance et la même communion. Ce que Jésus a vécu avec le Père, nous est rendu possible à travers le même Amour. Partout où nous sommes si l’on croit en l’amour absolu de Christ pour, avec et en nous alors nous pouvons lui faire confiance qu’Il nous montrera ce qu’Il fait, à travers Sa vie en nous. Nous pouvons nous reposer de tout notre poids sur son Amour : la garantie de sa Vie qui fera en nous ce qu’Il veut, quand Il veut, où Il veut, avec qui Il veut.

Pourquoi le Père lui montrait-il les oeuvres ?

« Car le Père m’aime » est la raison pour laquelle le Père montrait à Jésus ce qu’Il faisait !!   L’Amour est la motivation première du Père à montrer ! Avant même que les oeuvres de Dieu puissent devenir un devoir ou une obligation religieuse, elles étaient avant tout et uniquement une marque de l’Amour du Père. Nous comprenons pourquoi le Père a préparé d’avance les bonnes oeuvres afin que nous y marchions… Peut être que cela bousculera nos raisonnements religieux, mais ces bonnes oeuvres ne sont pas en premier pour ceux qui en seraient au bénéfice. Mais c’est avant tout l’opportunité pour le Père à prendre plaisir, par amour, à nous montrer ses oeuvres et à les accomplir.

Christ vit sa Vie et manifeste ses oeuvres par nous seulement à cause et à travers de l’amour.  Paul nous en parle aussi à sa manière :

Ephésiens 3: 17-19 « Afin que Christ habite dans vos coeurs par la foi; et qu’ayant été enracinés et fondés dans l’amour, vous ayez la force de comprendre, avec tous les saints, quelle en est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, afin que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu« 

Plus le terrain de notre coeur est occupé par l’Amour du Christ, plus notre conscience de cet amour est élevé et inébranlable, plus le Christ demeure à son « aise » en nous. En effet le mot « habiter » utilisé dans le verset veut dire « faire comme chez soi, être à son aise dans sa maison ». S’appuyer de tout notre être sur cet amour est le terrain le plus propice pour libérer la Vie de Christ en soi.

D’ailleurs Jésus nous demande « …demeurez dans mon amour », mais qu’est ce qui pourrait nous empêcher de demeurer dans son amour ? A priori tellement de choses… et pourtant Paul nous affirme l’inverse :

« Qui est-ce qui nous séparera de l’amour de Christ? sera-ce l’oppression, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la famine, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? Ainsi qu’il est écrit : nous sommes livrés à la mort pour l’amour de toi tous les jours, et nous sommes estimés comme des brebis de la boucherie. Au contraire, en toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car je suis assuré que ni la mort, ni la vie, ni les Anges, ni les Principautés, ni les Puissances, ni les choses présentes, ni les choses à venir, Ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu celui en Christ Jésus notre Seigneur« 

Si nous réalisons que rien ne peut nous séparer de l’Amour de Christ, c’est à dire nous couper de sa présence d’Amour, alors comme disait Hudson Taylor lorsqu’on lui demanda s’il était toujours conscient de demeurer en Christ : « Pendant le sommeil de la nuit dernière, ai-je cessé de demeurer dans votre maison parce que je n’étais pas conscient de ce fait ? Nous ne devrions jamais être conscient de ne pas demeurer en Christ« .

l’Amour de Dieu habitant en nous est une personne vivante ! Je ne pense pas que cela soit un hasard si la première caractéristique du Saint Esprit décrite par Paul dans la lettre aux Romains est le déversement de l’Amour de Dieu dans nos coeurs ! C’est bon de réaliser que l’Amour n’est pas un don séparé du Donateur. Au contraire c’est un don continuel, permanent et éternel au travers de la présence ininterrompue de l’Esprit du Donateur. L’Esprit Saint ne déverse pas « une fois pour toute » l’amour de Dieu dans nos coeurs, mais de par sa présence en nous Il est Lui-même ce déversement continu d’amour demeurant en nous. Ainsi nous pouvons peut être mieux saisir ce que Paul disait : « Rien ne peut nous séparer de l’Amour de Christ« .

« tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. CAR le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait… »

Demeurer dans son amour n’est pas uniquement un sentiment profond de bien être, de paix et de satisfaction mais est en grande partie un canal d’action pour voir et pratiquer ses oeuvres à travers Sa Vie.

Galates 5:6 « Car, en Jésus- Christ, ni la circoncision ni l ‘incirconcision n’ a de valeur (n’est d’aucune puissance), mais la foi qui est agissante par l’amour« 

11 réponses sur “« Ce que le Père fait, le Fils le fait pareillement »”

  1. Merci Fabien d’avoir partagé avec nous.
    Justement, pas plus tard qu’hier soir je méditais sur ce verset :  » En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui- même, il ne fait que ce qu ‘il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement  »
    Ces jours ci j’aspire profondément à être de plus en plus consciente de SA réalité en moi et de la réelle confiance que je peux avoir en SON AMOUR pour moi (pour nous) afin de LUI laisser une totale liberté d’action.
    Ta propre réflexion est donc une bénédiction ce matin, et un réconfort de constater encore une fois que nous sommes finalement nombreux à être tournés vers le même but :
    Christ en nous !
    Merci vraiment pour les trésors que l’on trouve ici.
    Soyez bénis, toi Claire et les enfants, en Christ notre tout.

  2. Ouah, quel nouveau voile tu lèves Fabien pour chacun de nous! On le sait à quelque part mais le réalisons -nous vraiment ? Seul et rien que l’Amour motive le Père et a motivé le Fils et doit nous motiver aussi. Dieu EST AMOUR! Que les yeux de notre coeur s’ouvre chaque jour un peu plus sur cette réalité.
    Soyez bénis Fabien, Claire et les deux petits poussins. Bisous affectueux

    1. Comme tu le dis Martine « le réalisons nous vraiment ? »
      Son amour est parfois tellement pris comme acquis que nous pourrions ne pas laisser place à de nouvelles révélations…

  3. Ouaaah !!! quel article ouaaah !!! : Son Amour 🙂 … Je reste sans voix… J’ai de quoi méditer sur ce que tu as écrit Fabien. Comme le dit si bien Sophie MERCI pour les trésors que l’on trouve ici sur votre Blog. De tout coeur. Miriam

  4. bonjour,et bonne année (365 fois bonjour),je découvre le blog grace au lien que j’ai découvert sur bloggy news ;Dieu m’a invité à entrer dans son repos et aussi à démonter la structure pyramidale de l’église batiment (oeuvre stagnante) pour entrer dans ce que Jésus a accompli (Jésus est le chemin , la vérité et la vie du coup il y a un ordre de marche) Si Dieu ne m’avait pas montré la marche à suivre ,je ne le saurais pas (on ne peut reproduire que ce que l’on connait) je crois que mon Père m’aime (plus que je ne pense) et qu’il me révèle ainsi qu’à ceux qui reçoivent sa pensée ,qu’il veut bousculer nos idées reçues et qu’il veut que Jésus se révèle dans ma vie pour produire des oeuvres qui viennent de lui (j’y vais au culot car j’ai pas mal de choses à revoir) Son amour est incompréhensible si on n’entre pas dans ce que Jésus a accompli (il y a malheureusement conflit sur ce point) sur ce je vous salut et bonne continuation

  5. Merci Fabien pour cette lumière ,la relation d amour entre Jésus et son Père .Dieu le père aime son Fils et lui montre tout et lui donne tout .Je suis aimé je m’attend devant le besoin d être servit et instruit par mon père ,dans l amour j agis ….J ai lu ton message , j’ai pensé à mon voisin qui souffre depuis des années.d arthrite ,Je vais chez lui.il était dans la souffrance je lui dit que Jésus peu le guérir puis j ai demandé à Jésus comment il voyait la chose .dit lui de marcher ,alors j ai dit Jésus ta guérit et je le fait marché .Il a été guéri à l ´instant .plus de douleur ,il y a 4 mois et sa tient .Tout est grâce ,et don de son Amour car il n avait pas la foi et moi j ai juste mis en pratique .J ai eu plus de joie que le guéri ,dans ce temps de vie et d amour avec mon Père …Cette vie abondante Chist en nous ,,de l espérance pour chaque jour …..

    1. Quel témoignage touchant wouhaaa 😀
      Merci pour ce partage et j’aime particulièrement cette phrase « J ai eu plus de joie que le guéri , » oui ça je le crois bien 😉
      Miriam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.