Des Cadeaux !

Un court billet pour vous informer de deux cadeaux offerts en cette période de confinement.

La Cité !

Le premier, c’est mon roman « La Cité » qui est offert en version numérique pendant la durée du confinement. Je crois que c’est un beau cadeau pour tous ceux qui ne sont pas réfractaires à la lecture sur écran.
Je suis toujours émerveillée de voir à quel point ce livre était prophétique, entre autres pour moi dans l’élargissement des compréhensions.
Lorsque je l’ai surnaturellement « téléchargé » et écrit en 2015-2016, j’étais dans une conception de la Cité comme le Royaume manifesté sur terre au travers de l’Église. Cette compréhension s’approfondissait de manière personnelle alors que j’écrivais cette histoire et que des images/« paraboles » me venaient (les portes, le trône…). Au moment de sa première publication en automne 2016, la notion d’intériorité (que Fabien a beaucoup abordée sur le blog ces dernières années) a été éveillée. Je n’ai pas écrit le roman depuis cette perception, mais on peut aisément le lire aussi depuis la compréhension de la Cité en nous (et ce qu’elle contient comme le Jardin Secret, etc.). Et depuis un an, je suis vraiment interpellée à visiter cette Cité dans sa dimension céleste, là où Jésus siège en personne, où le banquet est dressé pour nous, etc.
Je réalise à quel point cette image des poupées russes (chapitre 28 du roman) est tellement parlante pour moi-même aujourd’hui ! Des dimensions spirituelles qui ne s’opposent pas, mais se complètent. Je me souviens qu’elle m’était venue alors que je conduisais pour aller faire des courses, j’avais sorti mon carnet de notes sur le parking du magasin pour la noter en me demandant comment insérer ça dans un roman (je n’en étais qu’au début). Je n’en saisissais pas encore la portée (et certainement encore partiellement à l’heure actuelle).
Ma vision était limitée, mais Dieu est allé au-delà de mes limites et conceptions et je vous invite à lire ce roman en Lui demandant d’étendre votre vision, vos compréhensions, et à vivre La Cité dans tout ce qu’elle représente. Ce n’est pas que l’intériorité, ce n’est pas que « les Cieux », ce n’est pas que le Royaume sur la terre, c’est un tout.
J’ai eu plusieurs témoignages, de la 1re édition jusqu’à celle-ci, de personnes qui ont vécu des expériences dans la Cité, pendant ou après la lecture du livre. D’autres lecteurs ont dit avoir déjà eu des visions/voyages et rêves où ils avaient vu les mêmes choses : le château, le mur, le jardin, etc. ce qui a été un véritable encouragement pour moi qui les ai « juste » écrites.

Dernier petit témoignage personnel qui date de cette semaine en lien avec ce livre.
Cette semaine, nous avons dessiné un arc-en-ciel dans la maison, un symbole que j’ai vu tourner sur plusieurs comptes photographes sur Instagram en ce temps de confinement. Je ne me sentais pas du tout dans un état de proclamation ou de combat lorsque nous l’avons peint avec Laël, ce n’était pas un acte consciemment spirituel même si j’aime ce qu’il représente… Et pourtant, une fois qu’il était là, cet arc-en-ciel m’a parlé et je l’ai chéri… J’aime le voir apporter de sa couleur dans notre maison et il y restera tant que nous y serons aussi !
Et puis, il y a deux jours, j’ai été amenée à lire Ézéchiel. Il faut savoir que l’arc-en-ciel est mentionné dans « La Cité ». Je vous avoue que je trouvais un peu enfantin de le mettre et même un peu gênée (?!), malgré sa forte symbolique de l’alliance. Mais je n’ai pas plus réfléchi et je l’ai laissé comme il m’est venu. Les couleurs de l’arc-en-ciel ont failli être « gommées » du livre l’an dernier, car moi-même je n’accordais pas d’importance particulière à sa présence et que je ne fais pas toujours confiance en mon inspiration. Je suis donc très heureuse qu’il soit resté tel quel.
En effet, en lisant Ézéchiel, je me suis arrêtée sur ce passage chapitre 1:26-29 “[…] il y avait quelque chose de similaire à une pierre de saphir, qui ressemblait à un trône, et sur cette forme de trône apparaissait quelqu’un dont l’aspect ressemblait à celui d’un homme, tout en haut […] j’ai vu quelque chose de similaire à du feu, une lumière qui rayonnait tout autour. Cette lumière qui rayonnait tout autour de lui avait le même aspect que l’arc-en-ciel dans les nuages en jour de pluie : c’était un reflet de la gloire de l’Éternel. »
Pour les grands lecteurs et érudits de la Bible, c’est peut-être un passage connu, mais pas pour moi, à l’époque où j’ai écrit le livre et encore aujourd’hui.
En tout cas, je me suis empressée de prendre mon livre ! Direction le chapitre 24 (« La Salle des Trônes) : « Une fois habitué à la luminosité, je constatai que cette salle immense était baignée des couleurs de La Cité. J’étais comme plongé dans un arc-en-ciel ».
Pour tout vous dire, j’ai pleuré de cet encouragement personnel. Malgré ma connaissance biblique limitée, mes manquements de l’époque (et ceux d’aujourd’hui !), il a bien voulu me faire le cadeau d’aller au-delà du tout et me laisser être la plume pour faire jaillir « La Cité ».
Je suis donc heureuse ainsi que la maison d’édition Aravir, de l’offrir à qui le veut !

D’ailleurs, si vous l’avez lu (et aimé !), n’hésitez pas à aller faire un petit tour sur Amazon et à laisser une note et/ou un commentaire, cela me ferait très plaisir. Ça ne prend pas beaucoup de temps, mais c’est un canal d’encouragement ! Pour les futurs lecteurs afin de leur donner envie de le lire, mais aussi pour Aravir… et moi-même !
Si vous le lisez pour la première fois et l’appréciez, n’hésitez pas non plus à acheter derrière la version papier, pour vous ou pour offrir ! Aravir n’est pas une maison d’édition « en plus », la vision reçue de Dieu est de promouvoir la littérature prophétique qui vient du cœur de la France.

Voici les liens pour le télécharger :
Kindle https://amzn.to/39wSYKR
FNAC Kobo https://www.fnac.com/…/a1…/Claire-Galisson-La-Cite-les-clefs

[petit edit : Amazon ne nous permet pas de laisser la version numérique offerte plus de quelques jours, nous avons donc été obligés de le mettre à 0,99 euros, il est toujours gratuit sur la Fnac)

Le magasine MelkiMag !


L’autre chose qui est offerte ne l’est pas de moi, c’est la version numérique du dernier MelkiMag sur le thème de la Communion : https://www.melkisedek.fr/boutique/melkimag/magazine/17-melkimag-la-communion-version-numerique/

Voilà, je vous laisse avec ces deux bonnes nouvelles, quelques photos de notre arc-en-ciel et je reviens bientôt avec un autre article !

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.