En chanson…

Dieu parle, n’est-ce pas ? Par des images, des mots, des versets, des rêves, des visions, etc.

J’avais envie de vous témoigner de quelques fois où il l’a fait avec moi, en chanson. Alors que c’est une période durant laquelle je ne peux pas entendre la musique avec mes oreilles physiques, je peux encore l’entendre avec mes sens intérieurs.

En tout cas, côté chanson comme pour le reste, Dieu n’est pas religieux !

 J’attendais de ce ciel, qu’il me fasse juste un signe

Nous avons un projet dit communautaire « sur le feu » depuis 3 bonnes années maintenant. On en parlera certainement plus… un jour. Comme je ne veux pas en dire trop pour le moment, j’occulte volontairement certains éléments.
Mais, entre autres choses, Dieu nous a dit/montré que Fabien et moi habiterions dans un château avec des vignes autour. C’était donc il y a trois ans et, je vous passe donc les détails, mais quelques événements venaient nous faire douter de ce que nous avions reçu au sujet du château. Un peu déstabilisés, nous lui avions demandé qu’il nous confirme cette image et direction.

Deux semaines plus tard, la nuit précédent un repas auquel nous étions invités chez des amis, une phrase d’un chant tourne en boucle dans ma tête « C’est ça être père… c’est ça être père… c’est ça être père… ». Dans un mi-sommeil, je me dis que Dieu veut sans doute que je chante cette chanson pour notre ami dont c’est l’anniversaire et que nous voulions honorer pour cette journée. C’est en même temps la fête des pères et il vient d’être papa pour la première fois il y a quelques mois. Le lendemain, je regarde les paroles de cette chanson. Bingo ! Elle s’appelle « Millésime » (de Pascal Obispo) et notre ami est viticulteur !!! Mais ce qui ressort surtout de ce chant et qui fait « boum » c’est un passage du 1er couplet et je ne m’y attendais vraiment pas :  « J’attendais de ce ciel qu’il me fasse juste un signe. Et je vois mon château sortir du cœur des vignes. »

Voilà, nous avions notre confirmation. Et depuis nous en avons même eu beaucoup d’autres !

Guéris le monde

Toujours dans le cadre de ce projet, j’ai fait un rêve, il y a 2 ans maintenant.
J’étais dans un lieu et je savais que c’était celui de notre projet futur. J’arrive dans les sanitaires communs (celui où l’on accueille)  et je croise quelqu’un. Il ne fait pas partie du projet et il repart l’air de rien. Sauf que lorsque j’arrive dans les WC, je découvre un amoncellement de merde (désolée). Il y en a partout, ça déborde des toilettes en gros tas. Je suis en même temps exaspérée, découragée et rebutée à l’idée de nettoyer tout cela. Mais je sais qu’en tant que responsable de ce lieu, je n’ai pas le choix. Je pars chercher le matériel nécessaire et en revenant je découvre Fabien et d’autres personnes du projet qui se sont déjà mis à la tâche. Il y a tellement de caca qu’ils ont sorti les sacs poubelles pour le mettre dedans et que leurs chaussures en ont sous les pieds et que le sol en a vraiment pris un coup. Mais de voir tout le monde à l’œuvre me redonne du courage et on s’y met tous ensemble. Et à ce moment là, alors que nous nettoyons, ces paroles se joue
« Heal the world, make it a better place, for you and for me and the entire human race. There are people dying if you care enough for the living. Make it a better place for you and for me ».
Je connaissais l’air de la chanson bien sûr, mais hors de mon rêve j’aurais été bien incapable de vous chanter les paroles exactes. Et c’est sur ces paroles que je me suis réveillée, sentant que c’est Dieu qui les chantait.

Et oui, Dieu chante Mickael Jackson.

L’interprétation du rêve était claire. Je me suis empressée de prendre les paroles sur internet et les traduire (vous pouvez faire pareil si la langue anglaise n’est pas aisée pour vous).
Oui, ce n’est pas forcément nous qui avons mis la merde, mais nous sommes appelés à la nettoyer !

Une chanson d’amour surprenante

Cela vous est certainement déjà arrivé d’avoir du mal à vous sortir une chanson de la tête. Cela m’arrive à moi aussi, pendant quelques heures, quelques jours. Surtout si je l’ai beaucoup écoutée ou chantée.
Il y a 2 semaines, je commençais à être sérieusement agacée par une chanson qui tournait sans cesse dans ma tête depuis facilement 2 semaines. Je ne l’avais ni écoutée récemment, ni chantée. Mais de jour comme de nuit, elle tournait. Et puis la nuit précédent notre retour sur Angers pour aller aux urgences, alors que mon audition était au plus mal, elle tournait, tournait, tournait… Jusqu’à ce que je comprenne enfin (!!!), que c’est Dieu qui me la chantait, me la chantait, me la chantait…

C’est « Je t’emmène au vent » de « Louise Attaque »

Allez viens, je t’emmène au vent
Je t’emmène au dessus des gens
Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas
Artificiel, je voudrais que tu te ramènes devant
Que tu sois là de temps en temps
Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas
Artificiel, je voudrais que tu m’appelles plus souvent
Que tu prennes parfois le’devant
Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas
Artificiel, je voudrais que tu sois celle que j’entends…

Si vous suivez les articles de Fabien sur l’intériorité, vous comprendrez tout de suite à quoi cela fait référence ! Oh il y a tellement de choses qui me parlent dans cette chanson quand Dieu me la chante. Moi, qui ait tant de mal à me poser et à le rejoindre au plus proche de mon être.
Et vous, ça vous dit de l’écouter comme s’il vous la chantait ? Et de répondre à son appel de venir le voir plus souvent, là, à l’intérieur de vous ?

Il vous parle en chansons vous aussi ? N’hesitez pas à partager !

Ce contenu a été publié dans Guérison / Santé divine, Lui en nous, Témoignage par Claire, et marqué avec , , , , , , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Claire

Avec un couple pastoral pour parents je suis tombée dans « la marmite » quand je suis née. Une grâce incroyable pour moi, entourée de parents zélés et amoureux de Dieu. Je n’ai jamais douté de Son existence et j’ai toujours su que Christ voulait conduire ma vie et que c’était le chemin le meilleur à emprunter. J’ai grandi dans une communauté chrétienne où j’ai énormément découvert sur Lui et avec Lui. Et puis un beau jour de l’année 2009 mes yeux ont commencé à s’ouvrir sur un nouveau chemin que Christ voulait me faire emprunter. Je me sens parfois à contre courant mais reconnaissante de ce que je découvre et vis depuis ! Telle une brebis qui gambade dans les verts pâturages !

15 réflexions au sujet de « En chanson… »

  1. C’est toujours une joie pour moi de voir votre couple évoluer dans l’écoute intérieure. Vous êtes comme une impulsion de Dieu comme le diapason qui donne la bonne fréquence. Le Seigneur me parle en ce moment de fréquence, de vibration, de son, de voix, de parole qui est également une vibration. Bises

  2. Et ben voilà ! Depuis que j’ai lu ce billet, j’ai la chanson de Louise Attaque qui tourne en boucle dans ma tête 😉!
    Et c’est vrai que pour moi aussi, ces paroles sont chargées de sens (à se demander où il est allé véritablement puiser son inspiration pour l’écrire, cette chanson, monsieur Attaque! Haha…)
    Merci pour ce super témoignage Claire!
    Je voulais dire aussi que le commentaire de Michel, m’a aussi impactée. Là, tout me parle : diapason, fréquence, vibration…des mots qui résonnent et trouvent un bel echo en moi (tiens, c’est de la vibration ça aussi 😉)
    Bref, que de pures bonnes « viibes » sur ce blog !

    • Ah Stéphanie, quel don d’encouragement 🙂 C’est grâce à tous tes commentaires qu’on a eu envie de te rencontrer et on a bien fait !
      Bises !!

    • Ah Stéphanie 🙂

      Même si je continue de rester dans l’ombre dans les commentaires du Blog, je viens tous les jours ici lire, méditer, apprendre etc.

      Te lire Chère Stéphanie c’est un pur régale et une réelle joie 🙂

      Tes commentaires sont tellement richesses et profonds. Merci Seigneur pour Qui Tu Es Stéphanie 😉

      Bises à Toi 😉 et ta fille Séverine 😉

      Miriam

  3. S’il vous plait comment faites vous pour être ainsi à l’aise avec ces choses… je veux sortir la religion de moi et avoir une relation simple avec le Père… par exemple quand je vous lis, je vois des versets du genre qu’est ce que la lumière a à voir avec les ténèbres? Du genre ce sont des chants païens… ou alors ne pas se lier d’une quelconque manière avec un incroyant..2corinthien6 du coup je marche sur des oeufs surtout que ma foi j’ai décidé de la vîvre en dehors de l’église bâtiment…je suis entourée d’inconvertis et à force d’user de complaisance, j’ai peur de perdre mon intimité avec Jesus…Quant aux chrétiens une foi vécu hors d’une église est un signe de rebellion… j’aimerai vos conseils😊
    Merci

    • Sortir la religion de soi se fait progressivement. Il m’en reste certainement encore dont je n’ai pas conscience 😉
      Je ne peux pas écrire un long commentaire pour le moment, mais je reviendrai plus tard pour les quelques conseils.

  4. Yes: Merci Claire! Ça me parle énormément et m’à fait remonter de beaux souvenirs. En voici un qui m’´emeut encore quand je repense que Dieu me l’a chanté. Il y a 4 ans environ, je faisais des remplacements dans les écoles du saumurois. À un moment il n’y avait plus de travail sur Saumur à alors on m’a proposé d’aller à Angers… ok go! Mais je trouvais ça un peu galère, j’ai fait du vélo jusqu’à la gare de Saumur puis j’ai pris le train et en gare d’Angers je me dépêchais de sortir pour faire du vélo jusqu’à l’ecole où j’allais rencontrer des Cm2, un directeur, des enseignants… bcp de nouveautés bien flippantes, et là j’entends quelqu’un jouer une mélodie sur le piano de la gare mis à disposition… l’air me reste en tête sur tout le trajet puis les paroles me reviennent «  Elle a du faire toutes les guerres pour être si forte aujourd’hui, elle a du faire toutes les guerres de la vie… et l’amour aussi… » Dieu me chantait du Francis Cabrel!

  5. Je viens de rechercher cette chanson pour écouter Dieu me la chanter alors que maintenant je suis maman (pour la 2eme fois depuis 2 mois et que parfois c’est vraiment chaud ( la fatigue , la recherche d’un nouvel équilibre, et d’une organisation paisible pour tous, mes couacs et tous les petits maux )… bref je ne le savais pas mais la chanson s’intitule «  Je l’aime à mourir »… oh merci Jésus!

    • Merci Lydiane pour ton partage !
      Avec joie de pouvoir entendre toutes les belles musiques qui sortiront de toi au travers de toutes ces expériences 🙂

  6. Oh chère Claire 🙂

    Merci pour cet article 😉 (et tous les autres 🙂 super)

    Je sors exceptionnellement de l’ombre pour te dire que tes articles sur la louange et la chanson m’ont impactée.

    Je suis encore très religieuse au niveau musical et puisque je ne sais plus quoi écouter, je reste constamment dans le silence.

    Wouhaaa 🙂 révélateur ton article pour montrer encore une fois que Dieu n’est pas religieux y compris dans la chanson et les paroles des chansons 😉

    J’ai depuis des semaines cette chanson de Grégoire dans la tête et je faisais tout pour la chasser quand j’ai compris que c’est Dieu qui m’inviter à DANSER avec Lui, wouhaaa trop beau 😉

    Merci Claire c’est grâce à ce que tu as écrit que j’ai pu le réaliser 😉

    Voici les Paroles de La Chanson Toi + Moi de Grégoire :

    Toi plus moi, plus eux plus tous ceux qui le veulent,
    Plus lui plus elle plus tous ceux qui sont seuls
    Allez venez et entrez dans la danse
    Allez venez, laissez faire l’insouciance

    A deux, à mille, je sais qu’on est capable
    Tout est possible tout est réalisable
    On peut s’enfuir bien plus haut que nos rêves
    On peut partir bien plus loin que la grève

    Oh toi plus moi, plus tous ceux qui le veulent,
    Plus lui plus elle plus tous ceux qui sont seuls
    Allez venez et entrez dans la danse
    Allez venez c’est notre jour de chance

    Avec l’envie la force et le courage
    Le froid la peur ne sont que des mirages
    Laissez tomber les malheurs pour une fois
    Allez venez, reprenez avec moi

    Oh, toi plus moi, plus tous ceux qui le veulent,
    Plus lui plus elle et tous ceux qui sont seuls
    Allez venez et entrez dans la danse
    Allez venez laissez faire l’insouciance

    Je sais c’est vrai ma chanson est naïve
    Même un peu bête, mais bien inoffensive

    Et même si elle ne change pas le monde
    Elle vous invite à entrer dans la ronde

    Oh toi plus moi plus tous ceux qui le veulent
    Plus lui plus elle et tous ceux qui sont seuls
    Allez venez et entrez dans la danse
    Allez venez c’est notre jour de chance

    L’espoir l’ardeur, prends tout ce qu’il te faut
    Mes bras mon cœur mes épaules et mon dos
    Je veux te voir des étoiles dans les yeux
    Je veux nous voir insoumis et heureux

    Oh toi plus moi plus tous ceux qui le veulent
    Plus lui plus elle et tous ceux qui sont seuls
    Allez venez et entrez dans la danse
    Allez venez, laissez faire l’insouciance

    Oh toi plus moi plus tous ceux qui le veulent
    Plus lui plus elle et tous ceux qui sont seuls
    Allez venez et entrez dans la danse
    Allez venez c’est notre jour de chance

    Oh toi plus moi plus tous ceux qui le veulent
    Plus lui plus elle et tous ceux qui sont seuls
    Allez venez et entrez dans la danse
    Allez venez et entrez dans la danse

    J’aime tant et tant danser comme Toi 😉

    Bises 🙂 et merci aussi à Fabien pour tes vidéos qui sont encore et toujours des pépites, comme je vous l’ai dit récemment 🙂

    Miriam

    • Petit rajout suite à la chanson de Grégoire de Toi + Moi :

      En osant la mettre sur votre Blog, j’ai senti un poids de religiosité s’en ailler juste en osant la mettre publiquement, wouhaaa 🙂 !

      Si j’ai mis toutes les paroles de la chanson de Grégoire c’est qu’elle me parle absolument sur tout ce qui est écrit, pas uniquement sur la danse, mais aussi la solitude et tout ce qui est écrit…

      Merci pour les joyaux En Christ que vous êtes Claire et Fabien.

      Grosses bises à vous six.

      Miriam

      • Merci Miriam pour ton témoignage !
        Chouette cette chanson qui entraine à danser avec Lui ! Tu as bien fait d’oser 😉

        Bises !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *