Entendre pour Vivre…

« Je ne puis rien faire de moi-même, je juge selon ce que j’entends, et mon jugement est juste, car je ne cherche point ma volonté, mais la volonté du Père qui m’a envoyé. » (Jean 5:30)

Au-delà de la lecture habituelle concernant le jugement qui Lui appartient, Jésus nous parle de l’activité vitale à la source de sa vie et de son action sur terre.

Jésus répète qu’il ne peut rien faire de lui-même. Il juge uniquement selon ce qu’il entend (ou ce qu’il voit, Jn 5:19 ). Le terme « juger » en grec « krino » implique à la base la notion d’évaluer, de discerner, de séparer entre le bien et le mal. Il ne porte pas seulement la signification du jugement que nous avons l’habitude d’attribuer à Jésus Christ ou à Dieu.

En fait d’une manière plus générale, Jésus nous dit aussi qu’il évalue ou discerne les situations, les personnes, les pensées, les paroles uniquement selon ce qu’il entend du Père. Il ne se permet aucun « jugement/krino » sans le recevoir de l’onction en lui. (1 Jn 2:20, 27, Jn 8:16, Jn 14:10)

Entendre le Père était primordial pour Jésus. A travers les différentes situations délicates qu’il a affrontées, on voit bien qu’écouter le Père était une habitude spontanée que Jésus avait cultivé. Déjà enfant, ce qu’il entendait de Dieu prévalait sur toute autre habitude, coutume et respect (Lc 2:48-49). 

Bien que parfait dès sa naissance, il est dit de Jésus qu’il grandissait dans la grâce (Lc 2:40,52) ! De même, nous partageons déjà Sa perfection bien que nous ayons à croître dans sa grâce, son énergie, son influence, sa synchronisation ! Mais combien de temps sommes-nous prêts à donner pour s’éveiller et approfondir l’onction de vérité en nous ? Nous pouvons entendre de belles choses sur l’union divine et l’expérience intérieure, mais ne soyons pas dupes… leur apprentissage, leur pratique et la persévérance sont inévitables !

Jésus avait saisi qu’entendre et voir son Père était l’énergie, la puissance, la volonté et l’activité même de sa Vie : Il sera d’ailleurs appelé la Parole de Vie ! Son évaluation/jugement de toutes choses étaient spirituelles, et non selon les apparences ! (Jn 8:15, 2 Cor 5:16)

Qu’il en soit de même pour nous !

« Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et vous l’obtiendrez. » (Jn 15:7)

7 réponses sur “Entendre pour Vivre…”

  1. Complètement d’accord Fabien ! Une relation, c’est comme un jardin, ça se cultive 😉
    Alors oui, je veux répondre « présent » à l’invitation du Père pour ces rendez-vous divins dans le jardin de mon cœur, là où Il m’enseigne, me parle, où j’apprends à Le connaître…
    N’est-il pas écrit que la vie éternelle, la vraie vie, c’est de le connaître, Lui ?
    Alors plus qu’une quantité de temps que je Lui dédie, je veux faire ce choix à chaque instant au plus profond de moi, qui fera que tout mon être, dans une dynamique, un réflexe spontané et sans cesse renouvelé, tendra vers Sa beauté, Sa grâce, Son amour, pour en être toujours plus imprégné. C’est mon plus cher désir, mon souhait.
    Pour finir, quelques versets qui ont fait écho pour moi à cette notion de Le voir et L’entendre pour simplement et véritablement Le connaître et Le vivre : « Mais vous, vous me verrez, car je vis et vous vivrez aussi (…) » – Jean 14 v. 19 à 21 ; « Mes brebis entendent ma voix, je les connais et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle (…) » – Jean 10 v. 27 à 30.
    À bon entendeur (et contemplateur)… salut ! Grosses bises à tous !

  2. P.S. : Tout spécialement pour toi Fabien, puisque tu avais demandé la suite… voici mon dernier poème 😉

    Ô divin Jardinier
    Enseigne-moi toujours l’art de cultiver
    Ce qu’au jardin de mon cœur
    Tu as Toi-même planté

    Que je sache écouter
    Tes conseils avisés
    Et reproduire aussi
    Tous tes gestes précis

    Afin qu’en toute saison
    Pour l’amour de Ton nom
    De Ta gloire et de mes frères
    Tu fasses de moi cette terre
    Où poussent à l’infini
    Les bons fruits de Ta vie

  3. Ah Stéphanie 🙂 Je dis un grand AMEN à ce que tu dis 😉
    Comme Toi c’est aussi mon désir le plus cher de Le connaître, et de m’imprégner de LUI pour que chacune de mes respirations soient Ses battements de Son Cœur et qu’ensemble nous soyons à l’unisson.

    Merci Fabien pour ton partage et ce passage résonne vraiment en moi :

    Nous pouvons entendre de belles choses sur l’union divine et l’expérience intérieure, mais ne soyons pas dupes… leur apprentissage, leur pratique et la persévérance sont inévitables !

    Oui tu as entièrement raison.

    Merci pour tous ce que tu postes, c’est un pur délice toujours plus profond et toujours plus intense tout en étant dans un profond repos.

    Bises à chacun de vous qui êtes chers à mon cœur, Stéphanie (et ta fille Séverine) et Fabien, Claire ainsi que vos 4 Conquérants (e) 😉

    Miriam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.