Inde – Le retour !

Voilà, je suis rentré avant-hier et je vous écris un dernier billet consacré à ce voyage incroyable !

Tout d’abord, l’équipe était géniale. On a vraiment passé de bons moments ensemble ! La plupart d’entre eux étaient américains, sinon il y avait un autre français, un couple Suisse et une famille de Nouvelle Zélande.

Nous avons passé les deux dernières journées de la mission à l’orphelinat. Des liens affectifs se sont immédiatement créés avec les enfants (de 5 à 16 ans environ) et plusieurs sont venus se confier. J’ai pu prendre le temps de les écouter, de prier et recevoir le coeur du Père pour eux. Deux exemples.
L’un est venu me voir quasiment dès notre arrivée, après le temps des présentations de chacun. Il m’a confié sa peur de l’avenir et de l’approbation de Dieu le concernant. C’était tellement touchant. On a échangé et prié ensemble. Après ce temps et encore le lendemain, il était tellement joyeux et il me disait qu’il ne ressentait plus cette peur de l’avenir et du regard de Dieu sur sa vie.
Un autre avait un examen le lendemain de notre première journée à l’orphelinat, et il avait peur de le rater, désireux d’exceller dans les études pour honorer sa maman qui l’a confié à cet orphelinat. On a prié ensemble pour la faveur de Dieu concernant sa réussite. Il est venu m’informer, tout réjoui, qu’il a eu une excellente note, et il était sûr que c’était suite à notre temps de prière ensemble.
J’étais heureux de participer à ce que Dieu accomplit dans leur coeur.

L’hôtel principal où nous avons logé avec l’équipe a été l’occasion de chouettes partages avec le personnel. Je sentais tellement l’amour de Dieu pour eux, que j’avais naturellement envers eux de petites attentions ou des regards, ce qu’il fait qu’ils semblaient être conscients de quelque chose de « différent ». J’avais déjà témoigné dans un premier billet d’un contact avec l’un des serveurs, touché de me voir « joyeux » et avec lequel j’avais prié. Les derniers jours j’avais passé du temps avec un autre employé de l’hôtel qui s’occupait de garder la piscine. Après m’être reposé à la terrasse de la piscine (et oui il y avait une piscine… 😉 ), je ressens de lui donner une parole qui me semble être de la part de Dieu pour lui. En partant, je m’apprête à lui transmettre mais avant même que je commence, il me demande « Vous êtes chrétien, c’est ça ? ».  Je lui répond positivement et je lui explique que je crois qu’on peut recevoir des pensées de Dieu pour d’autres personnes, et je lui propose de la lui partager. Il accepte volontiers et me dit à nouveau « J’aime bien les chrétiens ». Après lui avoir transmis, il avait l’air réjouit et touché. Nous nous sommes croisés le dernier jour avant notre départ, il était très heureux de me voir et il tenait à me remercier pour le temps que nous avons passé ensemble. Il m’a même dit « Que Dieu vous bénisse » et je savais, à son regard pétillant et l’intonation chaleureuse de sa voix, que quelque chose c’était passé pour lui ! J’étais vraiment ému de sentir Dieu en action dans sa vie !

Je ne vais pas développer tous les témoignages avec le personnel de l’hôtel ça serait trop long ! Mais en tout cas, j’ai clairement vu le Saint Esprit agir dans leurs coeurs. Je n’étais pas en mode « évangélisation » ou aux aguets de toutes les opportunités, mais cela débordait littéralement de l’intérieur pour ces personnes.  C’était si naturel et agréable pour moi de prendre du temps avec eux, tant je ressentais une profonde affection pour eux !

Je vous laisse quand même avec un dernier petit témoignage rigolo, mais profond pour moi ! Avec mon acolyte français, nous avions bien sympathisé avec un autre employé du personnel. La veille de notre départ, il me demande si j’ai profité du SPA et des massages. Je lui répond par la négative (C’était payant, en plus de ne pas avoir le temps durant la mission). Alors très gentiment, il me demande de l’attendre… Je le vois revenir avec une carte cadeau qui me permet de profiter d’un massage gratuit ! Je prends donc rdv pour le lendemain matin (jour du départ). Ce sera donc en Inde que j’expérimenterai mon premier massage ! En arrivant au rdv, je tombe sur une très gentille demoiselle qui me montre les différents choix de massage. Je choisis le massage suédois de 60 minutes. Allongé sur le matelas, je ne suis pas très à l’aise. Je n’ai jamais été très tranquille avec le fait qu’une femme me fasse un massage (mis à part la mienne…) raison pour laquelle je n’en avais jamais fait jusque-là ! Mais je voulais sincèrement profiter de ce temps, alors je prie secrètement en demandant à Dieu que je profite de ce massage comme si c’était Lui qui prenait soin de moi !  Et 15 secondes plus tard, la demoiselle qui vient de commencer le massage me dit « Je suis chrétienne ». Je n’en crois pas mes oreilles ! Je ne lui ai pas dit que je l’étais et c’est la première fois que quelqu’un me dit ça dans l’hôtel ! Je lui explique que c’est très drôle car je viens de demander à Dieu de vivre ce massage comme si c’était Lui qui s’en occupait ! Ilina (ilina) rit et elle me dit : « D’accord, c’est comme si c’est Lui qui vous masse ! » ! J’ai vécu quelque chose de très fort, car j’ai ressenti les mains de la masseuse comme si les membres de Christ prenaient soin de mon corps. C’était comme une révélation du Père qui avait conduit les circonstances pour qu’Il puisse me masser ! C’était incroyable, je ressentais vraiment Sa présence pendant ce temps ! Wahouu ! Au fait, Ilina m’a dit son prénom signifiait « Stand High » – « Se tenir debout »…

Sans mentir, il y aurait beaucoup d’autres témoignages à vous raconter. J’ai d’ailleurs été encouragé par plusieurs membres de l’équipe qui ont été touché par ce que j’ai manifesté durant cette mission. Les choses ont coulé tellement naturellement et simplement.

Pour conclure, je suis tombé sous le charme de leur cuisine (même en ayant constamment la bouche en feu), du paysage, des couleurs et surtout des indiens ! Ils sont attachants, doux, affectueux et sensibles !

Pour la petite histoire, lorsqu’on nous posait la question avec Claire de la destination où nous aimerions aller ou lorsqu’on en parlait ensemble, c’est l’Inde qui revenait, pour elle, comme pour moi. Pourtant, nous ne connaissions pas particulièrement ce pays et malgré notre sentiment que nous irions un jour, on ne savait pas pourquoi il nous attirait. Je l’ai compris en y allant et j’ai senti que Dieu avait placé ce pays dans nos coeurs. Alors, j’y suis allé sans elle pour cette fois mais je sais que nous y retournerons ensemble !

Ce voyage était tout simplement extraordinaire et riches d’expériences.

Je rajouterai également qu’après avoir passé ces temps avec John Crowder, son épouse et leurs 4 enfants, je peux confirmer et attester de leur simplicité, leur accessibilité et leur humour. C’est vraiment agréable et « facile » d’être en leur présence ! Je ne me rappelle pas avoir connu autant d’authenticité de la part d’un ministère ayant la notoriété de John !

Je tenais sincèrement à vous remercier pour votre soutien financier et dans la prière. C’est évident la grâce et l’amour de Dieu abondait en ce voyage !

Je vous laisse avec quelques photos. Je n’en ai pas pris beaucoup et juste avec mon téléphone, mais j’en ai trouvé quelques-unes prises par d’autres membres de l’équipe. C’est presque le jeu du « Où est Charlie ? » en mode « Où est Fabien ? ».

Durant les soirées avec les pasteurs et leaders en Inde, temps particulièrement prophétiques dont je vous ai parlé dans « news Inde 1 »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Durant les soirées « festival de joie » :

La grand-mère pour qui j’ai prié dans le bidonville (dont je vous ai parlé dans le deuxième billet de nouvelles) :

 

 

 

 

 

 

 

 

Le moment où j’ai proposé à un homme de prier pour lui dans la rue (dans news 2). Je suis bien sur la photo 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’orphelinat :

Une pensée sur “Inde – Le retour !”

  1. Wouaouuuuuhhh!! MERVEILLEUX ! Un vrai « feu d’artifice » d’Amour, de Joie, de Vie, et là, dans ce dernier billet, tu nous offres le bouquet final! Quelle beauté! C’est émouvant, réjouissant et si encourageant! MERCI ?. Ma fille m’a dit après lecture: « on a un peu l’impression d’être allées là-bas avec lui, et on a envie de dire, « bon, quand est-ce qu’on y retourne? » ?
    Merci Seigneur pour TOUT et merci à toi d’être ce bel ambassadeur de son Amour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.