Jésus Christ du Début à la Fin.


« Révélation de Jésus-Christ, qu’il a reçue de Dieu » (Ap 1:1)

Le livre de l’Apocalypse, signifiant « dévoilement » (du grec apokálupsis) commence avec ce verset « révélation de Jésus Christ que Dieu lui a donnée ».

Tout voile qui se lève touchant à l’accomplissement de toutes choses, concernera invariablement Jésus Christ et son oeuvre. Sans rentrer dans les détails avec cet article, Jésus s’est dévoilé à nouveau pour moi. C’était comme ma première fois et pourtant vraiment différent. Beaucoup de choses pour moi sont ébranlées afin que l’inébranlable demeure…

Cela sonnera comme du « déjà entendu » et pourtant en cette période, retentit une Voix comme une trompette qui sonne un retour à l’Agneau, à sa Personne, à son intimité, à son toucher, à son parfum, aux yeux spirituels et physiques qui se délectent de sa beauté. Je le crois vrai pour beaucoup, car je l’ai vécu et entendu pour moi-même et je continue depuis à m’y attendre.

Jésus… Tout gravite autour, par et pour Lui. Ce Roi est la passerelle d’or du Royaume. Il est le Seigneur et la Lampe de notre Cité céleste. Avec Lui, nous avons un droit d’accès* (« prosagōge », Eph 2:18, 3:12, ) au Trône de grâce et d’autorité. Son pur sang royal et divin est notre cuve d’airain pour notre purification et notre bain nuptial dans la communion.

Les portes de la Cité céleste sont grandes ouvertes… à ceux dont la robe baigne dans le sang de son amour. La Sagesse y proclame son message (Prv 8). Notre droit de Cité est une révélation, une expérience que l’Esprit dévoile en cette période. Ces temps actuels renferment une vraie promesse d’exploration et d’occupation de ces lieux célestes pour son Ekklesia. C’est un temps de gouvernement céleste pour l’Eglise de France. C’est un temps d’apparition du Bien aimé pour son Epouse.

« Venez, et montons à la Montagne de l’Eternel, à la maison du Dieu de Jacob, Il nous enseignera ses voies, et nous marcherons dans ses chemins ! Car la loi sortira de Sion et la parole de l’Éternel de Jérusalem. » (Esaie 2:3)

« Voici, il vient sur les nuées, et tout oeil le verra, et ceux qui l’ont percé » (Ap 1:7)

Une réponse sur “Jésus Christ du Début à la Fin.”

  1. Comme c’est beau ! « Le sang de SON AMOUR » ! Il n’y a rien de plus saint, de plus pur, de plus vrai… Dire qu’il a coulé pour moi, et pour chacun de nous en particulier !
    Oui, Jésus est LA révélation de l’amour pur, parfait et infini du Père, («le Fils unique qui est dans le sein du Père est celui qui l’a fait connaître » Jean 1/18), et Il a « mis en évidence la vie et l’immortalité » 2Timothée 1/10.
    Alors que tous nos sens, physiques et spirituels, soient au bénéfice de la révélation de Sa personne pour expérimenter la Vérité !

    Bises les amis, et soyez inondés de Son Amour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.