Jusqu’à quand ?

lifeHier, nous avons assisté à l’enterrement d’un garçon de 13 ans…
Il était malade depuis 3 ans et il se battait, avec l’aide des médecins, contre la maladie. Sa tante est chrétienne et plusieurs se sont mobilisés dans la prière pour lui, particulièrement ces derniers mois.
Fabien a eu l’occasion d’aller prier, à son domicile, puis les quelques jours avant son décès, à l’hôpital. Nous avons prié spécialement pour lui lors d’une rencontre en Eglise à la maison et bien sûr, d’autres le faisaient, de près ou de loin, en église institutionnelle ou en dehors. Dieu avait donné des images de ce jeune garçon à l’âge adulte, certaines se rejoignant.
Il ne faisait aucun doute que le coeur du Père était la guérison et la restauration parfaite. La vie et non la mort.
Pourtant, il est parti…
Dans cette guerre dont nous avons la victoire, nous avons perdu cette bataille.

Hier, nous avons assisté à l’enterrement d’un garçon de 13 ans…
Et alors que le cercueil approchait pour la mise en terre (dans la culture de cette communauté réfugiée en France, c’est la famille qui enterre le cercueil), il y avait des pleurs, des larmes et des cris. Ceux de la maman particulièrement.
Comment croire que se puisse être le coeur du Père que la vie sur terre se termine ainsi ? Après 3 années de souffrance, qui se terminent sur… la souffrance.

Hier, nous avons assisté à l’enterrement d’un garçon de 13 ans…
J’étais triste et en colère et je vais vous dire pourquoi.
C’est vrai, je le chante dans un chant d’un article plus ancien : malgré les difficultés, notre cri de guerre, c’est la joie… si nous perdons une bataille, nous ne perdrons pas la guerre… notre cri de guerre, c’est la joie.
Mais je n’en étais pas là, je vous l’avoue.
Ce que j’ai vu autour de moi m’a attristé et m’a mis en colère. Et je me suis dit “Jusqu’à quand ?…”
J’ai vu la tristesse face à la mort et à la séparation. Et j’ai aussi vu et entendu la fatalité. J’ai vu des gens qui se sont habitués à la mort, comme une normalité.
Le pire c’est d’avoir entendu de la bouche de chrétiens face à notre sentiment d’échec que “la mort fait partie de la vie” que “on ne sait pas, ce n’était peut-être pas un échec mais la volonté de Dieu”, “c’est comme ça”.
Et oui, dans le christianisme traditionnel, peut-être sans s’en rendre compte, la mort devient finalement notre salut. Elle nous permet de voir (enfin !) Jésus afin d’expérimenter pleinement les cieux et de nous délivrer de notre corps de mort…
Mais alors à quoi sert cette vie sur terre si le salut et l’évangile de Christ concernent surtout notre “vie après la mort” ?

Hier, nous avons assisté à l’enterrement d’un garçon de 13 ans…
Et j’aimerai déclarer à nouveau la vérité ! Parce qu’il est clair que même une partie du peuple de Dieu passe à côté. Et dans ce cas, comment briller ? Comment amener la VIE au monde si nous-même nous croyons plus en le pouvoir que détient la mort qu’en la puissance de la Vie ?
C’est un évangile de la résurrection et non de la mort que Jésus nous a apporté ! La résurrection c’est la victoire sur la mort… et pas seulement la mort spirituelle.
Il a vaincu la mort et il a TOUT accompli : la mort n’a plus de pouvoir sur la vie.
Ce qu’Adam a récolté : la mort, Jésus lui est venu pour restaurer le coeur du Père depuis toute éternité : la VIE (Hébreux 11 : histoire d’Enoch…).
Les cieux et la terre font un ! Les cieux sont ouverts et la terre elle-même n’est pas vouée à la mort mais à la Vie.
Et c’est à nous, à son Eglise qui avons conscience de cet appel à la vie, de la manifester mais…

JUSQU’A QUAND ?

Ce n’est pas que le cri de mon coeur, c’est celui de Dieu lui-même !
Jusqu’à quand mon peuple, resterez-vous endormis ?
Jusqu’à quand mon peuple, resterez-vous aveugles ?
Jusqu’à quand mon peuple, mourrez-vous aussi, par manque de connaissance ?

Il n’y a pas de condamnation culpabilisante dans ces questions mais un appel à se réveiller, à chercher sa face et sa volonté. Afin que sa volonté dans le ciel, se manifeste sur cette terre. Afin que ce que Jésus aurait fait en marchant sur cette terre, soit fait au travers de nous aujourd’hui. Et sa volonté, ce que Jésus aurait fait… c’est de guérir ce jeune garçon de 13 ans…

Seulement, hier, nous avons assisté à l’enterrement d’un garçon de 13 ans…
Je ne culpabilise pas de cet échec mais j’ai plus que jamais encore l’envie de me réveiller, l’envie que les voiles devant mes yeux tombent afin que je vois clairement ce qui m’empêche de manifester la Vie…

Jusqu’à quand ?…
Lui le sait et il est en action dans son Corps. Il fait passer l’Eglise par le jugement, il la nettoie de ses fausses conceptions, de ses fausses théologies, de son endormissement, de son manque de sainteté…

Hier, nous avons assisté à l’enterrement d’un garçon de 13 ans…
Et je sais que Dieu lui ne change pas. Qu’il est bon et compatissant. Que ses projets vont s’accomplir.
Il nous appelle à la persévérance. Parce que s’il y a d’autres échecs, il y aura aussi de plus en plus de batailles de remportées.
Et un jour, nous, son Eglise, nous manifesteront avec gloire que Sa vie a vaincu la mort !

10 réponses sur “Jusqu’à quand ?”

  1. Amen pour ta restauration de ce qu’est Sa Volonté, Claire ! Jean 10:10 et Jean 3:2 sont en effet on ne peut plus clairs. J’ai eu moi aussi un échec similaire, mais la seule chose que je m’impose c’est de ne pas m’arrêter là et de continuer à exercer l’autorité que Jésus nous a donnée sur les démons et les maladies, donc je dis : « ok… next opportunity ? »
    J’aimerais juste partager avec toi qqch qui a changé ma façon de voir la vie éternelle: Jean 17:3. La vie éternelle ce n’est pas comme la majorité pourrait le croire, vivre pour toujours ou éviter l’enfer et être au paradis éternellement. « La vie éternelle, c’est de Te connaître Toi le seul vrai Dieu, et Ton Fils, Jésus Christ ». Le verbe connaître ici en grec renvoie au même verbe utilisé dans « Adam connut Eve (et elle enfanta) »! On est donc dans une relation au plus haut point intime, personnelle à la limite de faire l’amour.
    Wow…
    Une des révélations pour manifester (encore plus) la Vie (de Christ: Zoé), est d’aligner notre âme (sentiments, émotions, volonté, pensées) avec son Esprit qui vit en nous, afin que la Zoe life coule abondamment depuis notre Esprit jusqu’à manifester dans notre corps ces flots de Living Waters. Le livret (en anglais) de Greg Mohr « Establishing a prosperous soul » m’a donné pleins de clés à ce propos et pourrait être une bonne lecture, vu que toi et Fabien êtes à l’aise en anglais.
    J’étais aussi en colère (pas contre Dieu, contre le diable, tout comme toi) car je m’attendais tellement à cette guérison de mon amie… mais il faut se dire : j’attends la prochaine opportunité pour mettre une râclée au diable, il va voir de quel bois je me chauffe et Qui vit en moi !
    Stay blessed sister,
    Jaï

  2. Merci Claire pour ta formulation si simple et honnête, merci pour la passion pour la Vie qui se dégage de tes mots, c’est tellement rafraîchissant.
    Je suis d’accord avec Paddy, il y a, pour le moment, quelque chose qui ne fonctionne pas dans l’équation et nous sommes d’accord pour dire que ce n’est pas du côté de Dieu qu’il faut creuser, mais du notre. Ce « jusqu’à quand » résonne dans mon cœur et j’aspire chaque jour un peu plus à ce que mes sens spirituels s’éveillent, fonctionnent enfin… Je te et nous souhaite Bon courage, car je demeure persuadée qu’à partir du moment où l’on se met en route, le jour où l’on verra la manifestation des fils de Dieu ne peut que se rapprocher…

  3. Salut Claire et Fabien,
    Je reviens d’un éprouvant mais très instructif périple terrestre, de chez les hommes de la terre …
    Comme c’est bon aussi de revenir à la Maison… !
    Je viens d’apprendre ce qui concerne cet enfant de 13 ans et votre ressenti.
    Combien je partage vos sentiments. Il y a beaucoup à dire et à apprendre…
    Une chose est pourtant certaine si cela peut consoler :
    Ce jeune homme revivra et avec un autre corps !

    Nous sommes pour beaucoup encore, comme des apprentis en formation.
    Certains pourtant semblent plus avancés que d’autres (dans la Foi)…

    Que cela puisse vous rassurer, Christ est et restera toujours le Premier… Il est et restera toujours aussi le… Dernier !
    Entendez bien, qu’ ll se met volontairement derrière nous dans certaines situations, selon son bon jugement afin que nous avancions…(que nous réussissions) !
    Même si pour beaucoup, il semble être… absent !
    En réalité, il est juste derrière nous !
    Il est comme un père qui attend de ses enfants avec bienveillance qu’ils réussissent pour pouvoir partager avec eux sa joie complète .
    Il arrive qu’ au cours de cet apprentissage, nous puissions ne pas réussir du premier coup et nous arrêter trop rapidement à cause du découragement que cela peut provoquer !
    Alors on se pose ces questions : Pourquoi et Jusqu’à quand ?

    Je serai tenté de dire simplement jusqu’à ce que…nous réussissions !!!
    Jusqu’à ce que…nous puissions enfin marcher parfaitement, réussir à surmonter les obstacles qui se dressent devant nous, et vaincre toutes les sortes de peurs qui nous terrorisent et nous paralysent… !
    Oui nous avons beaucoup à apprendre de Lui ! Il est notre instructeur…
    Il a dit que si nous croyons en Lui, en son Nom, en son œuvre, bref si nous avons une pleine confiance en Lui, alors nous ferions les mêmes œuvres que Lui-même a faites durant son séjour terrestre et même… de plus grandes !

    Aussi, ne nous laissons donc pas distraire, ni troubler, ni tromper par la « Chair », car elle est opposée à l’Esprit.

    Mes amis, je voudrai vous dire : N’ayez surtout pas peur ! Continuez, persévérez, ne vous découragez surtout pas ! car vous êtes sur le bon Chemin !
    Écoutez Sa voix et observez Ses instructions. Ayez pleinement confiance, ne doutez surtout pas ! Prenez exemple sur Lui !
    Alors vous verrez… Vous vaincrez !
    Rappelez vous cette promesse  : Au(x) vainqueur(s), Je donnerai la Couronne…
    Excusez pour la longueur du message !

  4. Salut mes amis,
    Juste un petit mot d’encouragement…
    Après avoir entendu parler de Dieu par son oreille, c’est par son œil au travers des épreuves que Job L’ a vu.

    1. Si on a besoin d’épreuves pour voir Dieu c’est pas très rassurant, même plutôt effrayant…! Heureusement que contrairement à Job nous avons une nouvelle alliance en Jésus…

  5. Salut Claire,
    Comme j’ai reçu, je donne ! Mais certaines personnes rejettent, comme c’est triste !
    Aussi, pour toi est ce commentaire.
    Il y a effectivement sur cette terre actuelle des « Job » et même des « Daniel »!
    Ne nous comportons surtout pas comme les prétendus « amis » de Job, qui par leurs paroles ont : méprisé, offensé et blessé Dieu Le Père dans son cœur !
    Ils avaient pourtant de la connaissance …
    Une certaine connaissance peut enorgueillir mais c’est toujours l’Amour (qui vient du Père) qui édifie !
    Job exécutât l’instruction du Père de prier pour ses amis selon la Loi d’amour du Christ !
    Concernant les amis de Daniel, c’étaient de véritables amis !
    Ayons et gardons donc l’attitude de cœur des amis de Daniel qui même dans la fournaise ardente, chantaient et dansaient avec…Christ !
    Ce que le roi impie Nébucadnetsar vit de ses propres yeux!!!
    Job avait pourtant bien vu Le Père sans forcément « voir » Le Christ physiquement, car Le Christ, La Parole de Dieu qui était au commencement n’était pas encore venu physiquement sous le Nom de « Jésus de Nazareth ».
    Quoique ce « Jésus» était pourtant bien présent lors des « discussions ».
    Jésus notre Seigneur a dit à Thomas : « Parce que tu m’as vu, tu as cru… Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru! »  
    C’est justement parce qu’ils ont cru (sans forcément) Le voir, qu’ils sont et seront heureux de sa présence !
    Jésus parlait de ceux qui n’ont pu voir Jésus, mais qui ont cru !!!
    L’ Écriture entière de Génèse 1 à Révélations 22, nous a été donnée pour notre instruction.
    Jésus-Christ est le même HIER, AUJOURD’HUI et ÉTERNELLEMENT !
    Si tu as à cœur de bien méditer en profondeur 1 Pierre 1, cela te fortifiera très certainement !
    Je rappelle que c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle (même par écrit) ! 😉
    Gardons donc notre cœur pur, et ne laissons surtout aucune pointe d’amertume nous ronger comme un cancer !
    Au revoir Claire et bonne journée.

    1. Au vu des quelques commentaires suite à ce billet, je me demande si le coeur de mon message n’a pas été mal interprété 🙂
      Il n’y a aucune amertume, ni découragement dans nos coeurs. L’espoir est bien là, la confiance dans le coeur du Père et vers où il nous amène afin de manifester avec plénitude son Royaume ne fait aucun doute. Mais lorsque quelqu’un « part » il nous reste le sentiment d’un inachevé, que la volonté parfaite du coeur de Dieu ne s’est pas manifesté au travers de nous et il est légitime parfois de se poser cette question « Jusqu’à quand ? ». D’autant plus à l’écoute de certains commentaires de frères et soeurs en Christ, eux aussi en chemin certes, mais avec une marge de progression dans le domaine de la guérison divine 😉
      Mais merci Jean P. de vouloir nous encourager, nous sentons bien ton coeur et ta foi. En effet, nous continuons, nous persévérons… jusqu’à ce que… 🙂
      Sois béni.

      1. Salut Claire,
        Pas de problème !
        Je t’ entends très bien maintenant ! 😉
        Il est possible en effet que le cœur de ton message ait été mal interprété …
        Merci en tout cas pour l’ éclairage qui était nécessaire.
        Il arrive parfois que nous soyons comme des malcomprenants… 🙂

        Concernant la guérison divine, en effet chacun est à une certaine étape sur le Chemin…
        Certains sont dans des starting blocs, d’autres marchent à petits pas et d’autres courent…!
        L’ essentiel c’est d’avancer, de progresser dans notre marche et d’ atteindre au final le but fixé .
        Que tout cela se fasse avec amour et humilité de cœur.
        Je souhaite que tu prospères à tous égards.
        Sois bénie Claire, ainsi que ta maison ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.