La guérison de toutes les maladies ?…

guerison toutes maladiesFabien et moi-même sommes les parents de deux garçons. Laël a deux ans et son petit frère Lévi est né le 6 octobre 2012. Il est né avec une trisomie 21.

Depuis la naissance de Lévi nous avons eu plusieurs réflexions de la part de notre entourage chrétien. Toutes ses remarques ont été faites avec de bonnes intentions, par affection, pour nous encourager… mais pour nous beaucoup d’entre elles sont tout simplement à l’opposé de ce que nous croyons, ce que nous proclamons et ce que nous recherchons. Nous n’avons aucune amertume vis-à-vis de ces personnes, dans lesquelles peut être même vous vous reconnaitrez… Nous sommes simplement attristés car ces remarques sont, pour nous, le reflet de ce que beaucoup de chrétiens ont perdu : la confiance dans l’Amour de Notre Père qui guérit et qui a pleinement été manifesté en Jésus-Christ.

Alors il m’est venu l’idée de mettre sous forme de dialogue ces quelques phrases entendues depuis quelques semaines. Le ton peut paraitre sarcastique mais cette forme me semble un bon moyen de montrer l’incohérence de ce qu’une partie des propres enfants de Dieu pensent aujourd’hui.

Si nous étions à l’époque de Jésus, dans notre situation actuelle, nous serions sans aucun doute venus à lui pour demander la guérison de Lévi (Matthieu 9:35  Jésus parcourait toutes les villes et les villages, il enseignait dans leurs synagogues, prêchait l’Évangile du royaume et guérissait toute maladie et toute infirmité)

 Mais voilà ce qu’il aurait apparemment pu nous répondre, si on reprend ce que certains de notre entourage chrétien nous dit :

 

– Jésus, nous venons pour notre fils Lévi. Il est né avec une trisomie 21. S’il te plait, guéris-le !

– Ah oui !… Alors en effet je guéris tous les malades mais là pour Lévi ce n’est pas pareil…

– Ah bon ?… Comment ça ?…

– Et bien Lévi n’est pas vraiment malade, il est simplement né différent des autres enfants !

– Ah… mais cette différence implique quand même des difficultés : les enfants qui ont une trisomie peuvent avoir des problèmes cardiaques, rénaux, d’alimentation, ils sont plus fragiles… Sans compter le retard mental, l’hypotonicité… Et pour son avenir, pourra t-il fonder une famille, travailler ?…

– Certes cela implique également quelques différences dans ses chances de vivre comme les autres personnes mais attendez, il faut quand même que vous reteniez le fait que ces enfants différents sont très heureux ! Et très affectueux ! Il va vous apporter beaucoup de bonheur aussi. Et puis vous savez, certains vivent même jusqu’à 45 ans ! (en réalité la durée de vie peut atteindre 55 ans, ouf !)

– Oui mais Jésus ce n’est pas facile au quotidien et quand on pense à l’avenir, le sien, le notre…

– Certes mais voyez cela comme une façon dont le Père va travailler en vous, il va vous apprendre beaucoup grâce à ces difficultés…

– Il n’est donc pas possible que tu le guérisses ?

– Si bien sûr, tout le monde sait que tout est possible à mon Père ! Mais ne vous attachez pas à ce qu’il est possible de faire. Peut être que le Père veut plutôt que vous démontriez au monde qu’il est tellement beau de garder un enfant, de préserver sa vie même s’il est « différent »…  vous manifestez l’amour !

– Ah donc tu penses qu’on donne envie aux autres ? Qu’ils voudraient être à notre place ou que leur enfant soit comme Lévi ?…  Est-ce que l’Amour ne serait pas plus manifesté si Lévi était complètement guéri ? Et ne serait-ce pas un message d’espoir plus grand pour ceux qui nous entourent ? Il y a tellement d’autres familles qui manifestent l’amour tout comme nous et qui pourtant ne connaissent pas le Père… en quoi faisons nous une différence ?

– Et bien là où vous faites la différence c’est que vous restez attachés au Père même s’il ne vous donne pas ce que vous lui demandez ! Allez, soyez dans la joie !

 

Je n’ai pas l’intention de développer ici toutes les raisons qui nous poussent à croire que le cœur de Notre Papa est toujours de guérir mais je voudrais juste laisser ces quelques versets :

Jean 16:24 Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, pour que votre joie soit complète.

Psaumes 103 :3 C’est lui qui pardonne tous mes péchés et qui guérit toutes mes maladies

Hebreux 13 :8 Jésus–Christ est le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité (Pourquoi aurait-il guéri tous les malades et infirmes il y a 2000 ans mais plus aujourd’hui ?)

Esaïe 53 :5  Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. (Accepterions nous que Jésus ait parfois pardonné et purifié nos péchés et parfois non ? Pourquoi l’accepterions-nous pour nos maladies ?…)

Matthieu 8 : 16-17  Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole, et il guérit tous les malades, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète : Il a pris nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies.

Luc 1:37 :  Car rien n’est impossible à Dieu

 

11 réponses sur “La guérison de toutes les maladies ?…”

  1. Woaou.
    Ton texte me laisse sans voix.
    Pour moi vous faite parti des heros de la foi que l’on devrait tous être.
    En avant tte pour la guérison

  2. Je suis “tombée” sur votre site…. J’en suis heureuse. Ce soir je cherchais un lieu d’encouragement, un partage de coeur qui fasse que je me sente moins seule dans mon combat fasse à l’impossible. Alors merci Claire et Fabien.
    “A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment plus que tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Eglise en Jésus-Christ, pour toutes les générations, aux siècles des siècles! Amen!

  3. Soyez bénis.

    J’ai un fils de 43 ans qui est handicapé ayant manqué d’air à la naissance pour des raisons médicales graves probablement.

    J’ai demandé si souvent sa guérison; eh bien je le vois ! Pas comme je le voudrais mais je sais que le Seigneur la guéri spirituellement parce qu’il croit en Lui et il est heureux, sans se faire de souci parce que les autres le regardent parfois mal… oh comme mon coeur a mal quant cela arrive – mais lui il semble ne plus y faire attention et c’est cela qui est guérison.

    Pour moi la guérison vient petit à petit dan le fait d’accepter le regard des autres envers ce fils que j’aime tant, de savoir qu’il ne peut se marier, ni se prendre totalement en charge.

    Je prie souvent; même à chaque moment je crie au Seigneur de nous aider, lui, moi, mon mari, son frère qui a souffert d’avoir un frère handicapé.

    Ce n’est pas facile, mais je suis absolument certaine que le Seigneur nous aide et nous aidera toujours dans ce qui fait notre vie et que notre vie est belle malgré ce qui est arrivé à notre fils ainé.

    Soyez tous bénis et sachons voir la guérison dans ses toutes petites manifestations comme dans les grandes.

    Gloire à Dieu.

  4. Bonjour Claire et Bonjour Munger,
    Je viens d’être connecté à votre super blog et dans la vie on fait pas de rencontre, on n’a que des rdv ;-).
    Super ce cheminement vers des pâturages hors de ceux qui ont tué notre Papa Jésus (la religion, les systèmes dogmatiques)!
    Pour la guérison, Claire a magnifiquement dépeint ce que l’église croit fermement: faire d’une malédiction…une bénédiction (la maladie comme une bénédiction pour confirmer Esaïe 5:20 alors que Jésus a rompu la malédiction, Il est même devenu malédiction à notre place: Galates 3:13).
    En toute humilité, je voulais simplement dire qu’une des plus grandes tromperies que le malin et certaines églises essayent de nous faire croire est que la guérison pourvue par Jésus à la croix est seulement spirituelle…non! 3 Jean 2 annonce clairement la couleur: Papa souhaite par-dessus tout que nous soyons en bonne santé. Elle est tout autant physique! Comme super bien pointé du doigt Claire, Jésus n’a pas seulement cloué nos péchés à la croix mais également nos maladies : cela veut dire qu’il a cloué la trisomie 21 de Lévi et le handicap du fils de Munger. S’Il s’est chargé de cela, alors ça veut dire que notre maladie n’est plus la nôtre…mais bien la Sienne ! Un transfert et une visualisation doit alors avoir lieu dans notre entendement. Après tout, comment témoigner de la Gloire de Papa à ceux qui sont perdus ou aveuglés si nous sommes aussi malades que les autres…?
    Cela voudrait donc dire que la bonne santé, la guérison, la vie en abondance (notre héritage comme “little Christs”) est disponible si on croit en Sa Parole et qu’on l’exulte au-delà de nos circonstances, de ce qu’on peut voir, sentir, toucher, gouter ou écouter. Nous ne sommes pas simplement humains, mais bien le temple de l’Esprit Saint (1 Cor 6:19) et la même puissance qui a ressuscité Jésus d’entre les morts est en nous (Romains 8:11) !! La victoire est donc déjà en nous par Celui qui vit en Nous! Pas notre puissance, mais la Sienne. Donc on ne va plus chercher à obtenir la guérison mais chercher à récupérer ce qui est déjà notre héritage en Jésus (oui “par ses meurtrissures, nous AVONS ETE’ guéris” 1Pierre 2:24) et que le diable nous a volé ou cherche à nous voler (Jean 10:10). C’est notre plein droit et Jésus nous a donné autorité (Matthieu 10:1, 10: 7-8) pour le vivre effectivement car Il a déjà vaincu l’ennemi et la mort, le problème n’est donc pas avec le pourvoyeur/l’émetteur (Dieu) mais bien le récepteur (nous). On doit recevoir par la Foi ce qui a été déjà pourvu par Grâce spirituellement lors de la Croix : ce qui vaut pour le salut (Ephésiens 2:8), vaut également pour la guérison et autres promesses de Papa, comme le dit si bien Claire, on ne va pas croire la moitié de la Parole et pas l’autre moitié ! L’église a réussi à nous faire croire que seuls certains avec une onction ou un don spécial peuvent guérir au Nom de Jésus etc… mais Jésus est clair: ne me demandez pas de guérir les malades, faites-le vous (Matthieu 10:1 et v7-8)! Donc en gros on demande à Dieu de faire ce que Lui nous a dit de faire…humm. Jésus est assis à la droite de Dieu et nous regarde “I told you to do it !”. Alors comment le faire? Je reprends un article de Andrew Wommack avec qui j’aimerais vous connecter car ses enseignements ont changé notre vie et depuis nous vivons et marchons -avec ma femme et notre ado- par la guérison divine à chaque moment (j’ai été guéri d’une surdité de naissance comme cela et prié pour 11sourds tous guéris, ma femme a vu des VIH/tuberculose guéris etc…pour Sa Gloire!!). L’article et la plupart des enseignements sont en anglais (si vous souhaitez en français il en existe quelques uns…) mais voici le lien http://www.awmi.net/reading/teaching-articles/authority_releases/

    Vous savez la bonne nouvelle? C’est que la maladie de vos enfants a un nom! Euh et alors me direz-vous? Beh oui! Car le Nom de Jésus est au-dessus de TOUT nom, Hallelujah!! Jésus nous a bien dit de parler à notre montagne (Marc 11:23) donc si notre montagne s’appelle “chomage” ou “trisomie 21” ou “complication à la naissance” etc… alors on l’appelle par son nom et on lui dit de sortir de notre vie/ de ce corps et on commande la guérison et on déclare libérer la vie de Christ dans le corps, le sang, les gênes et le cerveau du malade, au Nom de Jésus. Commandez l’organe défectueux de fonctionner normalement, en ligne avec la Parole de Dieu. Commencez par remercier le Seigneur Jésus (Psaumes 100:4) pour la vie de la personne pour qui vous priez et pour ce que Jésus a fait dans Sa vie, et terminez par un remerciement de gratitude (Philippiens 4:6) pour la guérison qui est déjà fournie et que vous recevez au nom de votre enfant car vous avez autorité comme parents prouvant que vous croyez fermement au-delà de la réalité visuelle et physique que La Parole du Seigneur est Vivante, Opérante et Vérité. Vous ne devez pas douter malgré ce que vous verrez (ou pas) et ne pas contrecarrer avec vos mots ce pour quoi vous avez prié, déclaré au Nom de Jésus et cru (Proverbes 23:7 + Luc 6:45) donc utilisez vos mots pour proclamer et déclarer des bénédictions sur vos enfants car ceux-ci sont des semences que vous plantez en eux, semences de vie ou de mort (Proverbes 18:21). Après avoir exercé votre autorité, des mots journaliers tels “Tu es guéri mon fils et en pleine santé, car celui que le Fils rend libre, est Libre vraiment (Jean 8:36). Ton coeur fonctionne parfaitement, wouah! Ta trisomie est partie, tu es normal maintenant, grâce à Jésus et tu vivras même plus longtemps que Moïse (>120ans)!” .

    Désolé pour ce long article, j’espère qu’il illuminera les yeux de votre coeur car ce n’est pas la vérité qui rend libre, mais la vérité qu’on connait (Jean 8:32)… Merci Seigneur Jésus, de ce que tu as guéri Lévi le fils de Fabien et Claire ainsi que le fils de notre soeur Munger. Je m’attends très vite à deux témoignages de guérison supernaturels, conformément à ce que Tu as promis car Tu es Fidèle à Ta Parole et on y croit plus qu’à tout. Ces témoignages seront pour Ta Gloire et démontreront que nous sommes différents, que nous avons la Vie, Ta Vie et que notre Dieu est Vivant, ils seront une preuve vivante pour ceux qui sont aveuglés et ils seront les futurs Paul de l’époque, Amen!
    PS: on reste disponible pour toute édification, éclaircissement, prière de guérison ou visite si besoin 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.