Le Lien de la Perfection

« Mais par-dessus tout revêtez-vous de l’amour, qui est le lien de la perfection ». (Col 3:14)

Oh, oh ! Le christianisme devrait-il par dessus tout être connu pour démontrer à tous le lien de la perfection ? C’est à dire le maillon ou, littéralement, le ligament qui nous unit tous. Le Christianisme devrait-il être le révélateur du lien parfait, invincible, éternel, plus fort même que la mort ? (Ct 8:6)

Si c’est le cas, alors le christianisme est certainement réputé pour son amour inconditionnel et inclusif ? Malheureusement, nous connaissons la réponse….

Pourquoi ? Ce n’est certainement pas lié à un manque de réveil spirituel ou à un manque d’action divine ! Une des réponses est qu’aujourd’hui le christianisme insiste plus sur une sorte d’identification à un système de croyances estimant posséder la vérité, la théologie a priori exclusive à leur groupe, plutôt qu’aider à dévoiler la nouvelle identité enracinée dans Celui qui est la Vie et la Vérité de tout Homme (Col 3:3, Ac 17:25,28) ! L’Eglise ne possède pas une vérité qui serait étrangère à l’Humanité. En fait, elle est appelée à annoncer ce qui est déjà l’ultime Essence de tous afin qu’ils découvrent avec stupéfaction la Gloire et l’Amour en eux accomplis à travers le corps brisé de Jésus Christ ! (Hb 10:20, Eph 4:18, Rm 5:18, Col 1:27, Gn 1:26)

D’une certaine manière, l’église catholique avait compris quelque chose que les protestants ont « oublié » depuis la réforme, c’est que l’Eglise est universelle (en grec katholikos – catholique). La vérité est forcément vraie partout qu’on y croit ou pas, sinon elle n’est pas la vérité ! Le royaume de Dieu dans sa réalité absolue est au-dedans de chacun, il n’est pas conditionnel – l’expérience qu’on en a, certes – mais pas sa réalité inhérente à l’Homme (Lc17:21,Mt 23:9) ! L’Evangile est la réconciliation accomplie entre l’Humanité et Dieu, puis entre l’Homme et son prochain ! La Bonne nouvelle de Jésus Christ revèle que ce qui lie l’Homme à Dieu est aussi ce qui le lie à son prochain (Rm 5:11, 11:15, 2 Cor 5:19) ! Nous sommes tous membres les uns des autres, seulement certains le réalisent en Christ et d’autres pas (Eph 4:25) ! Fondamentalement le christianisme ne devrait jamais être une raison d’inimitié ou d’exclusion, au contraire, il est Inclusion et Paix à cause de l’oeuvre de Christ ! (Eph 2:14-15)

Dieu qui est Amour, n’est pas sélectif, en fait Il est la « glue » qui nous unit, le fameux lien de la perfection ! Et lorsqu’on le revêt, autrement dit, qu’on l’expérimente en vérité, alors on découvre progressivement la hauteur, la profondeur, la largeur, la longueur et l’essence même que Dieu accorde et est pour toute relation envers son prochain quelqu’il soit ! (Eph 3:18-19)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *