Le Mystère de la Piété

… Comme si c‘était par notre propre puissance, ou par notre piété que nous eussions fait marcher cet homme ? (Actes 3:12)

Qui n’a jamais regardé à « sa piété » pour jauger sa dévotion envers Dieu ? Nous pouvons même tomber dans le piège de penser que les manifestations de l’Esprit dépendent de notre piété (Ga 3:5) ! Toute sorte d’accablement et de fardeau nous pressent lorsque nous commençons à évaluer la qualité de nos oeuvres et notre relation avec Dieu en fonction de notre « spiritualité ».

En fait, comme Paul le définira dans 1 Timothée 3:16, le mystère de la piété est l’incarnation de Dieu dans la chair et l’élévation de Jésus dans la gloire ! Selon l’Evangile, la piété concerne l’initiative et l’acte de Dieu et non pas celui de l’Homme ! Désormais, la piété s’est incarnée et elle demeure dans la gloire à travers un Homme : Jésus Christ ! (1 Tim 2:5)

Nous ne répéterons jamais assez que tout ce qui concerne la perfection de l’union de Dieu avec l’Homme a été une fois pour toute scellée en la personne de Jésus Christ ! Nous n’avons pas à « monter » au cieux à travers « notre piété » car c’est en faire descendre Jésus (Rom 10:6) ! Mais reposons-nous et soyons ancrés dans la réalité de Dieu qui s’est incarné dans la chair – dans la nôtre – à travers l’union à Christ !

Ainsi comme Pierre, nous ne serons pas séduits à estimer qu’un miracle ou toutes autres manifestations spirituelles sont dépendants de notre piété ! Nous pourrons « seulement » nous réjouir d’y particper passivement en Lui.

Une réflexion au sujet de « Le Mystère de la Piété »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *