Leur Chambre Intime

« Le roi m’a introduite dans ses chambres à coucher » (Cantique des cantiques 1:4)


Le bien aimé attire la jeune femme dans un endroit des plus intimes et privés. Un lieu secret, caché de tout regard. Les actes d’amour les plus intenses sont toujours les plus discrets. Car c’est ceux-là même qui dévoilent le plus notre intimité, notre authenticité, notre nudité sans apparences.

La jeune femme déclare « ma vigne à moi, je ne l’ai pas gardée » (Ct 1:6). Cette vigne symbolise, entres autres choses, cette relation à l’amour, notre vrai soi dans l’intimité avec Dieu, sans masques. Je crois que Jésus fait également référence à ce type de vigne lorsqu’il dit de lui-même qu’il est la vraie vigne du Père, dont nous sommes les sarments. Il est par excellence cette piété amoureuse sans faux semblants avec son Père.
Demeurer en Christ et cet amour c’est finalement prendre soin, « garder » notre propre vigne, et donc la Vigne du Père. (Jn 15:9)

Il semble paraître une relation entre la vigne et la chambre privée dans le cantique des cantiques. Après tout, le roi fait entrer la jeune éprise dans la « maison du vin » où est déployée l’étendard de l’amour (Ct 2:4-6)… Le bien aimé conduit la mariée à l’ivresse de la chambre royale, et elle même l’amène dans la chambre de sa conception ! (Ct 3:4) Comme si, la genèse de la bien aimée et sa vocation étaient les mêmes – les appartements privés du Roi, lieu d’intimité par excellence.

« J’ai cherché celui que mon cœur aime…j’ai fais le tour de la ville, dans les rues, et sur les places… j’ai trouvé celui que mon cœur aime » (Ct 3:1-4)

La chambre du roi et celle de la bien aimée sont peut être un seul et même endroit, du moins elles sont liées et unies. On ne reconnaît plus qui en est le propriétaire… Comme la cité d’en haut, où l’épouse autant que Dieu représentent cette Ville céleste ! La cité du cœur – ce sanctuaire vivant- est notre rendez-vous d’amour avec Dieu et l’Agneau. Nous parcourons également les rues et place de cette « ville intérieure » pour Le saisir ! (Ap 21, Ps 27,4)

La fameuse « chambre du cœur » est un symbole connu dans la patristique grecque et les Pères de l’Eglise, pour exprimer le dedans de notre intérieur, destiné à trouver le foyer de l’amour brûlant de notre Bien aimé.
N’ayons pas de crainte d’y courir, de peur d’y trouver nos démons intérieurs. Et quand bien même nous en trouverions, nous serions déjà dans la Présence du Christ-Roi, ici même où tout a déjà été conquis ! (Rm 8:37)

3 réponses sur “Leur Chambre Intime”

  1. Merci Fabien besoin de trouver cette ivresse dans sa chambre royale… c’est ce que mon cœur aspire vraiment en ce moment. Merci pour la profondeur de ton esprit. Bisous

  2. Je suis justement en train de lire sur le Cantique. Le partage de nos plénitudes est le reflet de la Trinité dans le couple.
    Heureux de garder contact avec vous en esprit, c’est comme si la dernière fois que l’on s’est vu était hier.
    À la prochaine
    Amour et paix
    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.