Participer à la Fête des Anges !

Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, de la Jérusalem céleste, des milliers d’anges, de l’assemblée et de l’Église des premiers-nés… (Hébreux 12:22-23)

Le mot grec « paneguris » traduit « assemblée » dans nos traductions françaises porte tout de suite une connotation très solennellement sobre… Or, ce terme révèle justement un sens inverse puisqu’il s’agit d’un grand rassemblement à but festif !

Voici comme la version anglaise ESV a traduit ce ce verset : « Mais vous êtes venus à la montagne de Sion et à la ville du Dieu vivant, à la Jérusalem céleste, et aux innombrables anges dans le rassemblement festif« 

Ce terme « paneguris » est employé une seule fois dans le nouveau testament. Il est intéressant que ce terme soit en lien avec notre participation à la montagne de Sion, à la Nouvelle Jérusalem et à la myriade angélique ! Le mont Sion dans les psaumes est très souvent relié à la dimension de joie, de réjouissance et de fête. Il représente l’habitation de Dieu, la manifestation particulière et complète de Sa présence, de Son triomphe.

Si les anges sont en plein festival dans la Gloire de Dieu, pourquoi nos temps de rassemblement ressemblent-ils parfois plus à des obsèques ou à des batailles de guerre spirituelle (vous excuserez ma légère exagération…) ? Nous avons toujours en tête les anges en mode guerrier, et si peu en mode imbibés de joie !  Notre spiritualité en Christ, notre expérience d’intériorité en Dieu nous branche à l’esprit de fête dans les Cieux ! La Victoire et l’oeuvre parfaite de Christ sont devenues sources d’allégresse de toute la patrie céleste ! Dieu est « venu » par l’incarnation dans la chair, faire la fête au sein de son peuple, parce qu’Il a parfaitement éradiqué – à travers la chair – ce qui aliénait sa Création : le péché et la mort !

Même les fêtes de l’ancienne alliance annonçaient prophétiquement l’accomplissement de Jésus Christ. Et puisque nous ne sommes plus dans l’ombre des choses à venir, mais dans la réalité de celles accomplies en Christ, à combien plus forte raison notre tendance à la festivité intérieure (et en rassemblement) fait partie de notre portion !

Une réflexion au sujet de « Participer à la Fête des Anges ! »

  1. Merci Fabien 🙂 C’est tellement bien dit 😉

    Eh non je ne trouve pas que tu exagères un peu en disant ceci :

    « Si les anges sont en plein festival dans la Gloire de Dieu, pourquoi nos temps de rassemblement ressemblent-ils parfois plus à des obsèques ou à des batailles de guerre spirituelle (vous excuserez ma légère exagération…) ? »

    C’est tellement vrai 😉

    Un grand AMEN à tout ce que tu as écrit 😉

    Bien à toi 🙂

    Miriam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *