Perfection ? Oh quelle présomption !…

« Car, par une seule offrande il a perfectionné pour toujours ceux qui sont sanctifiés » (Hébreux 10:14)

OUPS, il paraîtrait selon Hébreux 10:14 que nous sommes déjà perfectionnés ?

Mais alors, cela veut dire que nous n’aurions pas besoin de rajouter quoique ce soit ? J’ai bien peur que ça n’arrange pas nos réflexes religieux qui cherchent pourtant continuellement à y rajouter à l’oeuvre de Christ. Enfin, peut-être pas vous…

Réalisons-nous réellement que la Croix de Christ est la FIN, le TERMINUS de tout ce qui concernait notre être enténébré, torturé, blessé, tordu, agressif, angoissé, orgueilleux, menteur…. qu’on appelle le vieil homme ? Et encore je n’aborderai pas en profondeur dans cet article l’aspect corporatif et collectif de ce vieil homme qui représente toute l’ancienne humanité ! Ah ah ! (2 Cor 5: 15)

Le Christ crucifié n’est pas un accomplissement spirituel isolé sur notre calendrier en date d’il y a plus de 2000 ans ! Il est la Vie du Crucifié transmise dans la Vie de résurrection en nous.

Nous sommes continuellement au bénéfice de l’oeuvre parfaite de notre mort avec Le Crucifié ! Elle se vit simplement dans la confiance et le repos de son oeuvre !

Si la Croix de Christ ne vous attire pas ou ne vous « absorbe » pas, j’ai une mauvaise nouvelle car elle est merveilleusement centrale dans la connaissance expérimentale de la nouvelle création !

Grâce à Jésus Christ, la perfection est notre BASE, notre FONDATION et non pas un statut à atteindre !! Si vous voyez des versets qui vont à l’inverse en insinuant un perfectionnement « en cours » à saisir, creusez ces versets (grec et leur contexte) et je vous assure que cela vous confortera dans la réalisation de votre perfection MAINTENANT !

Nous pouvons boire de ses entrailles en nous, car rien en nous MAINTENANT n’est encore un vieux morceau du vieil homme ! Il est temps que nous entendions la réalité de la foi et non les mensonges de notre expérience ! BOOM !

Bonne fêtes à tous ! Je vous souhaite un bon “get high” dans l’euphorie de sa présence !

Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit; car elle emporterait une partie de l’habit, et la déchirure serait pire. On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent. (Mat 9:16-17)

« O Galates dépourvu de sens, qui vous a ensorcelés, pour que vous n’obéissiez plus à la vérité ? Vous, aux yeux de qui Jésus-Christ a été vivement dépeint, et comme crucifié en vous ? (Galates 3:1)

Dieu ayant pourvu à quelque chose de meilleur pour nous, afin qu’ils ne parvinssent pas sans nous à la perfection. (Hébreux 11:40)

4 réponses sur “Perfection ? Oh quelle présomption !…”

  1. Merci Fabien pour ce billet et pour tous les autres.
    On pourrait dire que la croix n’est pas seulement un acte symbolique utilisé par Dieu pour nous montrer combien il nous aime et pour appuyer notre foi dans le salut, mais un « acte » (je ne sais pas trop comment le formuler) spirituel chargé de la puissance divine.
    un big bang spirituel… du coup en acceptant la croix comme ça, on accueille toutes les retombées de l’explosion : le cœur de chair à la place de notre cœur de pierre, la pleine justification et pleine sanctification, la nouvelle création, le fait de faire un avec Christ, d’être un seul esprit avec Lui…, aussi simplement qu’on a accepté un jour que Jésus soit notre sauveur.
    En tout cas, si nous accueillons le tout accompli de Jésus sur la croix, la bonne nouvelle 100% grâce, si nous nous considérons désormais mort à notre vielle nature, si nous acceptons que nous avons été crucifiés il y a 2 000 ans avec Lui, si nous reconnaissons qu’il nous a véritablement donné un cœur de chair et que nous sommes une nouvelle création, nous enlevons les barrières de raisonnement qui empêchent la VIE puissante de Christ de s’exprimer pleinement en nous. ou dit autrement, Dieu ne peut se révéler à nous que dans limite de ce qu’on veut bien croire.
    A toi aussi un bon « get high » dans l’euphorie de Sa présence 😉

    1. En plein dans le mille Françoise !
      …Le « big bang spirituel » j’adore 😉 Voilà pourquoi un « Paul » peut être aussi perdu dans la joie « délirante » d’annoncer ce Christ crucifié malgré les persécutions et le risque quotidien de mourir !

  2. Coucou les amis!
    Wouahou c’est incroyable: c’était exactement le sujet du dernier Helikia (et le verset sur l’habit neuf également! )!
    Même si je sens que la révélation n’est pas encore complètement descendue dans mon coeur, je sens aussi que ça vient 🙂
    Nous vous souhaitons une année 2017 mémorable pour ses expériences et révélations de joie et de guérison!!!
    Nous avons hâte de vous revoir!
    Noemie, Marc et Alya ^^

    1. C’est vraiment drôle 🙂 ce n’est pas la première fois qu’on avait remarqué avec Paddy une bonne synchro ! C’est encore plus fort étant donné que ça fait un petit bout que je n’ai pas eu l’occasion d’échanger avec lui ;-))
      Merci pour ton commentaire, c’est très encourageant ! Je suis sûr que l’un des premiers fruits de cette révélation est justement une joie très spontanée qui jaillit du cœur lorsqu’on réalise notre perfection 🙂
      Même la première épître de Jean aborde justement l’implication d’être né de Dieu et l’incompatibilité avec le pêché ! Ça ne laisse plus beaucoup de place à une moitié de perfection en Christ ;-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.