« Qui es Tu Seigneur ? »

« Alors je dis : Qui es-tu, Seigneur ? Et il me répondit: Je suis Jésus, que tu persécutes. » (Actes 26:15)

Paul est terrassé par la Lumière d’en-haut. S’impose alors cette question vitale pour lui, « Qui es tu Seigneur » ? (Ac 26:13, Ac 9, Ac 22:8)

Qui est-Il ? Nous avons tous une théologie plus ou moins similaire concernant Jésus. Pour autant constatons-nous une unité de coeur dans l’Eglise concernant sa personne ? Je ne le pense pas.

L’une des raisons, me semble-t-il, c’est que nous nous sommes satisfaits ou dirais-je plutôt, suffit d’un témoignage de coeur ou de puissance pour reconnaître sa présence et son salut dans nos vies. Ce n’est pas rien et c’est très honorable, mais il y a beaucoup plus…

Je crois que peu d’entre nous pensent être possible, voire indispensable de voir la gloire actuelle de sa Personne. Je ne parle pas seulement de la ressentir, ni même de vivre sa puissance, mais de voir, de toucher qui Il est aujourd’hui.

Nous sommes appelés à marcher par la foi, et non par la vue, certes. Mais cela n’a jamais inhibé sa promesse de se manifester à nous ouvertement, c’est à dire de nous apparaître (du grec « emphanḗs », Jn 14:20, Jn 14:22, Ac 10:40 ). Au contraire, par la foi nous sommes maintenant capables de voir !

En fait, je ne voyais pas et depuis peu je L’ai vu d’une manière si simple et magnifique. C’est très humiliant et en même temps merveilleux. Je l’entends encore me dire « Tu me demandes que Je t’apparaisse encore, mais Moi, Je désire que tu m’apparaisses. »

Et si l’Epouse n’avait pas appris à se montrer devant Lui ? Et si nous étions appelés à littéralement nous présenter en Sa sphère de gloire pour Le voir ?

« Qui es tu Seigneur ? » nous ravive Son appel à apparaitre, Lui devant nous et nous devant Lui. Et toutes formes de divergences Le concernant n’auront bientôt plus lieu d’exister pour Son Ekklesia.

« Esaïe dit cela lorsqu’il vit sa gloire et qu’il parla de lui. » (Jean 12:41)

« Père, je désire que ceux que tu m’as donnés soient avec moi, où je serai, afin qu’ils contemplent la gloire que tu m’as donnée… » (Jean 17:24)

Je vous laisse avec un extrait du livre « Sainte Catherine de Sienne » :

Aucun n’homme ne m’a appris quoi que ce soit touchant les voies du salut, mais c’est l’Epoux bien aimé de mon âme, Notre Seigneur Jésus-Christ, qui lui-même a été mon maître et qui m’a tout enseigné, soit par des inspirations intérieures, soit en se manifestant visiblement à moi et en conversant avec moi comme je le fais en ce moment avec vous »

(Livre « Sainte Catherine de Sienne », édition de 1939, p 60)

3 réponses sur “« Qui es Tu Seigneur ? »”

  1. Wouah ! C’est grandiose ce que tu vis là et nous partages ! Merci Fabien pour ce billet qui nous donne à réfléchir, c’est sûr!…
    J’aime tellement les réponses de Jésus. Elles défient notre logique humaine, et nous poussent dans nos « retranchements », non pas pour nous y acculer, mais justement, pour nous en faire sortir !
    Et justement, en ce qui concerne ce qu’Il t’a dit et que tu nous partages ici, j’aimerais te poser une question. (J’ose, car je pense que tu fais partie de ces personnes qui peuvent facilement dire « allez-y, il n’y a pas de question bête » ! Haha… 😉 )
    Donc lorsque Jésus te dit qu’Il désire que ce soit toi qui lui apparaisses, comment comprends tu cela et comment le mets-tu en pratique concrètement ? Car là j’avoue, je suis un peu larguée…(ou alors c’est tellement simple, que je passe à côté 😉 )
    Bon, t’inquiètes pas, si tu n’as pas forcément le temps ou l’envie de développer, pas de pression et pas de soucis, je comprendrai 🙂
    Bises à tous et merci encore pour tes partages !

    1. Hello Stéphanie, au contraire je pense que ta question est très légitime :-))
      J’ai quelques pistes pour le moment. En tout cas liées à ce que j’en ai expérimenté à ce jour.
      Pour commencer je dirai que la foi, la confiance simple en ce qu’Il a dit et déjà fait pour nous est un très bon début ! C’est littéralement la puissance même de la rencontre, de rejoindre ce qui est déjà nôtre en ce Royaume.
      Pour le reste, ça sera un des sujets du prochain Kainos et comme je sais que vous serez des nôtres, on aura l’occasion d’en parler plus longuement ;-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.