Réjouissance au coeur de la Peine

Comme affligés, et toutefois toujours joyeux… (2 Cor 6:10)

Le paradoxe de l’union divine au sein de l’humanité restaurée en Christ  – Affligé bien que toujours réjoui  !

L’apôtre Paul expérimentait cette apparente « contradiction » entre sa nature divine et sa nature humaine ! Cela reste le mystère du Dieu tout puissant qui s’unit à L’Homme ! Cette possibilité a priori incompatible de ressentir de la peine, de la tristesse, de l’affliction et pourtant de demeurer dans Sa Réjouissance !

Jésus nous a promis sa Joie en toutes circonstances mais il ne nous a pas garanti une vie sans peines. (Jn 15:11)

Le royaume consiste en la justice, la paix et la joie par l’esprit saint ! Et ce règne ne disparaît pas ou ne devient pas impuissant quand les événements sont éprouvants. Non, il reste le même au sein des persécutions, des tribulations et des épreuves ! (Rm 14:17)

Quand je suis faible c’est alors que je suis fort s’exclamera Paul ! Il était « pressé de tous côtés », Il dira même que de l’intérieur, il était troublé ! Paul rappellera toujours aux églises cette tension entre les vases de terre que nous sommes et détenant pourtant le Trésor Divin d’une puissance inestimable ! (2 Cor 2:4, 2 Cor 4:7, 2 Cor 13:4)

Si nous rejetons la « faiblesse » alors nous nions l’incarnation de Dieu dans la chair, l’Evangile même de Christ ! L’espérance de la gloire au travers même de toutes circonstances ! (j’explique dans cette vidéo le contexte de cette faiblesse dont Paul parle)

Nous ne sommes pas moins « spirituels » ou « matures » parce que les situations pourraient encore nous presser ou nous affliger. Cependant notre stature en Christ nous assure une fondation de réjouissance encore plus profonde et inhérente à notre être en Dieu ! Le triomphe de Christ nous a offert la possibilité de sa Joie intérieure constante au milieu de toutes souffrances et peines ressenties.

« Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le dis encore: Réjouissez-vous » (Php 4:4, 2:18, 3:1)

« Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie demeure en vous, et que votre joie soit complète » (Jean 15:11)

Une pensée sur “Réjouissance au coeur de la Peine”

  1. Cher Frère Fabien, combien mon cœur exulte de joie en lisant cet article ! :-))
    Tu exprimes très bien et avec exactitude ce que je ne pouvais exprimer ici mais que j’ai partagé ailleurs…
    Il y a tant à dire à ce sujet qui est le Cœur même du Véritable Évangile Libérateur de Christ !
    Même au milieu de l’ adversité, des épreuves, nous pouvons garder la Joie Intérieure de Christ qui nous libère et nous fait triompher…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.