Stop aux pourceaux : recevoir les perles

J’ai trouvé que ce titre ferait son effet, n’est-ce pas ?

Plus sérieusement, dans cette vidéo j’aborde la fameuse parole de Jésus qui nous avertit de ne pas jeter des perles aux cochons. Nous traversons une saison où le Saint Esprit désire nous éduquer selon ce principe de vie. Comment reconnaissons-nous et recevons-nous les perles ?

J’espère ne choquer personne, en soulignant que nous pratiquons parfois (inconsciemment) pour la plupart ce réflexe de « pourceaux » devant les trésors qui nous sont livrés par d’autres. Nous verrons ensemble comment les accueillir honorablement et donc, efficacement. C’est avant tout une remise en question pour nous aider à accueillir ces perles comme s’il s’agissait, ni plus ni moins, du Royaume des cieux pour nous.

Les perles méritent notre attention, je conclurai donc avec une citation du Sadhou Sundar Singh :

«…si nous voulons posséder les perles spirituelles, nous devons plonger dans les profondeurs, c’est-à-dire prier, nous devons nous enfoncer dans les profondeurs secrètes de la contemplation et de la prière. Ensuite, nous percevrons des perles précieuses. »

« … et ne jetez point vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent à leurs pieds, et que, se tournant, ils ne vous déchirent » (Matt 7:6)

« Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles » (Matt 13:45)

5 réponses sur “Stop aux pourceaux : recevoir les perles”

  1. Merci Fabien pour cette piqûre de rappel et cette aide à la remise en question.
    Et je confirme avec toi, que bien souvent, vitesse (ou précipitation) et accumulation = indigestion ! (J’ai pu le constater à mes dépens, je l’avoue humblement…).
    Et ça me donne encore plus envie de recevoir et garder ces perles de façon juste et digne de ce qu’elles sont…et même d’en faire un beau collier que je porterai fièrement autour du cou, pour honorer mon bien-aimé 😉
    Bises les amis, soyez bénis !

    1. Merci Stéphanie !
      Et je te confirme, de mon côté j’ai connu des indigestions toxiques lol D’ailleurs on a parfois besoin de ça pour mieux comprendre ce que c’est d’honorer nos perles, celles des autres et de prendre le temps de les contempler…
      Tu as raison de parler des perles comme un beau collier. Elles font parties des pierres précieuses servant d’ornements pour l’Epouse.
      Chacune des portes de la Cité d’en haut est une Perle… combien ça reflète notre identité dans nos profondeurs en Lui ! Bref c’est un autre sujet 😉

  2. Bonjour Fabien c’est Jean-François j’ai écouté ta vidéo tu as parfaitement raison il y a un processus pour qu’un vilain petit caillou devienne une perle magnifique avec souvent les couleurs de l’arc-en-ciel. La condition c’est que le vilain petit caillou reste bien dans la perle. Rester dans l’intimité avec notre papa céleste et notre bien-aimé. Pour le reste c’est lui qui fait tout. Bonjour à toute la famille, Jacqueline et Jean-François

  3. Bonjour Fabien,
    tu te rends compte , un simple grain de sable qui arrive à se glisser entre la coquille et le manteau de l’huître qui elle n’arrive pas à l’expulser, et cela aura pour conséquence, qu’une perle se formera à l’intérieur de l’huître à partir de ce grain de sable et du manteau…
    Il faut aussi un certain temps pour que la perle soit formée et cueillie. C’est merveilleux ! 🙂
    Merci pour ton message, j’y adhère… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.