Les Petits Renards du Coeur…

« Vous devez attraper les renards troublants, ces petits renards sournois qui gênent notre relation. Car ils envahissent notre vignoble bourgeonnant d’amour pour ruiner ce que j’avais planté en vous. Allez-vous les attraper et les enlever pour moi ? Nous le ferons ensemble. » (Cantique des cantiques 2:16, Passion Translation traduit en français)

N’avez-vous jamais ressenti, comme une sorte « d’ambiance de fond », votre coeur lourd, tortueux, vide, comme devenu infirme ?… C’est comme si un nuage épais flottait sur votre coeur sans vraiment savoir ce qui pèse ou étouffe la joie, l’amour et la paix de Dieu.… Lire la suite

« Un Chemin venant de l’âme »

« Ô mon cœur éperdu ! Vers le Bien-Aimé il est un chemin venant de l’âme ! Ô toi qui es égaré ! Il est un chemin, secret mais visible. Les six directions sont effacées ? Ne crains rien : Au plus intime de ton être se trouve un chemin vers le Bien-Aimé. »

Djalâl od-Dîn Rûmî (tiré de Rubâi’yât)

Lorsqu’on s’essouffle d’un Dieu extérieur, tant bien même qu’il soit amour, bon, patient, puissant, proche, alors la foi n’est plus perçue comme un moyen pour obtenir quelque chose de ce Dieu-là.… Lire la suite

Présence et Apparente Absence

J’étais endormie, mais mon coeur veillait; et voici la voix de mon bien-aimé qui heurtait… que lui direz-vous ? Que je languis d’amour. (Cantiques des cantiques 5:2-8)


Dans la vision mystique de notre relation intérieure avec Christ, être déjà saisi par Christ et continuer à le chercher ne sont pas antagonistes.

« J’étais endormie, mais mon coeur veillait » (Ct 5:2)
L’union parfaite entre l’Humanité et Dieu est déjà accomplie en Jésus Christ et pourtant il s’agit du processus individuel de l’âme de s’éveiller à cette union divine, de naître à cette réalité d’en haut.… Lire la suite

Tu Aimeras ton Dieu…

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. C’est là le premier commandement. » (Mc 12:30 – Dt 6:5)

La religion nous pousse toujours à respecter le premier commandement, et finalement à en payer les frais d’une brutale désillusion, celle de notre incapacité à le respecter !… Lire la suite