Accueillir ses émotions

La première fois que j’ai entendu parler d’accueillir des émotions, c’était avec un livre qui abordait l’éducation des enfants (Au coeur des émotions de l’enfant de Filliozat). C’est vrai que nos enfants, surtout les plus petits, ne savent pas garder leurs sentiments de frustrations, colère, impatience, etc., et ils nous les envoient de façon plus ou moins mesurée. Notre ainé et notre petite dernière ne sont pas très mesurés dans ce domaine, aïe, aïe, aïe.… Lire la suite