Conquête du monde extérieur…

La conquête du monde extérieur est celle de l’Homme qui s’acharne à remporter les royaumes extérieurs de la vie : les finances, la sexualité, les relations, la notoriété, etc. En fait, elle est l’expression de sa frustration inconsciente : celle de l’Homme qui ignore sa conquête intérieure. Celle qui lui est normalement et divinement destinée. Nous pouvons tous être concernés par cette impulsion stérile.… Lire la suite

Entendre pour Vivre…

« Je ne puis rien faire de moi-même, je juge selon ce que j’entends, et mon jugement est juste, car je ne cherche point ma volonté, mais la volonté du Père qui m’a envoyé. » (Jean 5:30)

Au-delà de la lecture habituelle concernant le jugement qui Lui appartient, Jésus nous parle de l’activité vitale à la source de sa vie et de son action sur terre.… Lire la suite

Quand Nous Sommes Faibles…

Cette vidéo traite de la « faiblesse » que nous pouvons vivre au milieu de circonstances difficiles. Qu’est ce que notre nature humaine au vu de notre nature divine ? Comment réconcilier cette possible faiblesse avec la révélation de la nouvelle création que nous sommes en Christ ?? Quelle est cette faiblesse pour que Paul puisse s’en glorifier et pourtant dire qu’il peut tout par Christ ?… Lire la suite

Nos Noms sont déjà Inscrits !

« …mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux.» (Luc 10:20)

Si seulement la construction de notre identité tirait sa source entière en cette réalité : nous sommes déjà aimés, connus, acceptés, gravés et complets en et par Lui, Christ. (Eph 1:3-23, Col 2:10)

Nous éviterions tant de peines pour nous et les autres. Nous cesserions simplement de vouloir prouver.… Lire la suite

Et Dieu dit « C’était très bon » !

« Dieu regarda tout ce qu’il avait fait, et il constata que c’était très bon. » (Gen 1:31)

Au commencement, Dieu insuffla la vie à toutes choses, et Lui-même déclarera que « c’était très bon » !

Ne perdons pas de vue, en partie influencés par la compréhension occidentale du christianisme, que l’univers entier, la nature et l’Homme ont toujours intrinsèquement gardé la confession de Dieu « C’est très bon » !… Lire la suite

Puissance infinie !

Et quelle est la grandeur superabondante de sa puissance inhérente à nous qui croyons, mesurée par l’énergie opérationnelle de la force manifestée de sa domination… (Eph 1:19/ Wuest)

Dans ce verset, Paul utilise 4 mots grecques différents pour exprimer la puissance de Dieu ! C’est comme s’il n’arrivait pas à trouver assez de mots pour définir l’extravagance illimitée de cette puissance !… Lire la suite

Sa parole ou « notre » foi ?

Va, ton fils vit, dit Jésus. Et cet homme crut à la parole que Jésus lui avait dite, et il s’en alla. (Jean 4:50)

Il aura suffit d’une parole, Sa parole pour que l’homme, assuré dans son coeur, rentre en direction de chez lui. Sur le chemin, il rencontrera ses serviteurs venus lui dire que son fils est bien vivant !… Lire la suite

Scandale et Folie !

Paul déclare que la proclamation de Christ crucifié était un scandale pour les juifs (litt. « skándalon » – un piège) et une folie pour les grecs (litt. « mōrías », une stupidité) ! (1 Corinthiens 1:23)

En effet, pour les grecs habitués aux philosophies sophistiquées, le message de la croix était tout simplement une absurdité, une stupidité ! Tout d’abord, il n’y paraissait aucune complexité de langage dans la déclaration de l’oeuvre de Christ, ensuite ce message leur semblait insensé comparé à toutes leurs spiritualités à la mode… ils se vantaient de la sagesse des hommes mais n’ont point reconnu celle de Dieu…

Quant aux juifs, la crucifixion de Christ était pour eux un piège.… Lire la suite

Faire confiance à l’Amour, c’est demeurer en Lui.

Dans sa première épître Jean nous décrit l’Amour. Il nous dit que c’est une Personne : « Dieu est Amour ».( 1 Jn 4:8 et 1 Jn 4:16)

Jean nous dira également que l’Amour parfait bannit toute crainte (1Jn 4:18). Lorsque la Parole fut manifestée en chair à travers Jésus, elle fut abordable et visible. La peur ne s’emparait pas des gens qui approchaient Jésus, au contraire ils étaient attirés par la douceur, la gentillesse, la bonté, l’affection, la compassion de cet homme.… Lire la suite