Assis et rassasiés de Lui !

verts_paturages_

« Jésus dit: Faites-les asseoir. Il y avait dans ce lieu beaucoup d’herbe » Jean 6:10

Rentrer dans une atmosphère de surnaturel, de multiplication, de rassasiement c’est savoir s’asseoir dans sa présence, auprès de lui, avec lui, en Lui. Lorsqu’on apprend à rester en Lui, en position d’abandon, à ne pas maitriser les choses, on identifie l’herbe comme ce lieu de repos, ce lieu paisible. L’herbe, le symbole des vertes prairies promises. Nous suivons notre berger qui nous conduit aux sources d’eau vive (Psaumes 23). L’amour « agape » en grec est formé du mot « ago » qui signifie conduire, comme le ferait un berger avec ses brebis, et « pao » qui veut dire se reposer… Son Amour tend vers ce but : nous conduire au repos de Dieu, où tout est accompli et où tout est comblé !

Jésus multiplie les pains et les poissons pour nourrir ceux qui savent s’attendre à lui dans le repos. Il ne cherche pas simplement à les nourrir, mais à les rassasier ! Il cherche à ce que la satisfaction complète puisse amener le débordement ! Il cherche à ce qu’il y ait des restes ! Ce qui atteste de notre capacité à se laisser satisfaire en Dieu, est le trop plein que cela produit !

Le fruit naturel de cette atmosphère de plénitude et de débordement en Lui, est de Le manifester comme Roi. Ce Roi qui sert pleinement sa Vie, celle en abondance !
Dans ce passage des pains et poissons, Jésus pourvoit jusqu’à atteindre la présence de restes de nourriture. Il nous dévoile à travers cela, le pain de vie et le breuvage spirituels qu’Il est pour nous ! Il se mange et Il se boit. N’y voyons pas qu’une image d’acceptation et de foi, mais la profondeur d’une nourriture et d’un breuvage spirituels à manger et à boire constamment. « Goûtez et voyez combien l’Eternel est bon ». Il s’agit là d’un mystère. L’homme naturel ne peut pas appréhender la nourriture et le breuvage spirituels. Pourtant, Jésus nous révèle le chemin et la « substance » de notre communion avec le Père et le Fils. Persévérons à connaître spirituellement comment se nourrir et boire au sein du Père : Christ en nous !
Christ en nous est le mystère de Dieu pour se nourrir de la chair et de s’abreuver du sang du Fils de Dieu. La dimension « mystique » de cette réalité spirituelle ne nous est révélée qu’en esprit. Nous sommes membres de son corps, de sa chair et de ses os ! (Eph 5:30). Le mystère de cette union doit rejoindre une expérience concrète dans nos vies.

« Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. » Jean 6:56

L’époux n’est pas un « mannequin » en vitrine pour l’Ekklesia (quoiqu’il peut l’être pour une partie de l’Eglise…). Bien au contraire, Il se livre, Il se donne, Il se répand et Il se rend disponible pour la connaissance (version Chouraqui  » la pénétration ») de tout ce qui compose son être, qui est devenu esprit vivifiant.

Est-il possible que l’Eglise se soit si peu délectée de la nourriture et du breuvage de Dieu qu’Elle n’ait pas pu saisir cette promesse ?… : « Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. » (Jean 6:49-50 )

4 réponses sur “Assis et rassasiés de Lui !”

  1. Super Fabien ! C’est ici tout l’essence du fait de pouvoir nous nourrir de Lui. Cette semaine j’ai gouté et me suis nourrit en me délectant du jus succulent de ces paroles :

    «Ils (les hommes) se rassasient de l’abondance de ta maison, et tu les fais boire au torrent de tes délices, car c’est auprès de toi qu’est la source de la vie, et c’est par ta lumière que nous voyons la lumière.»
    Psaumes 36:8-10 S21

    En version littérale anglais c’est encore mieux :

    «They are filled from the fatness of Thy house, And the stream of Thy delights Thou dost cause them to drink. For with Thee [is] a fountain of life, In Thy light we see light.»
    Psalms 36:7-9 YLT

    The fatness of His house ! Yummyyyy ! Justin Abraham parle beaucoup de cela dans certains de ses podcast… tu pourrait écouter « addiction » ou encore « buttery bliss » 🙂

    1. Ouah géant en anglais ce texte ! Eden, ce lieu de délices que nous sommes pour Lui et qu’Il est en nous 🙂
      Merci Kevin ! et c’est noté pour les messages de J. Abraham !

  2. Salut,
    Excellent texte ! C’est un vrai délice, du nectar…
    Il y a beaucoup à dire…J’aime la corrélation qui est énoncée entre le repos et le rassasiement…
    Dieu s’est aussi reposé, Il s’est aussi « rassasié » de toute sa création, le 7ème Jour.
    Il est entré dans le repos en « admirant » ( se délectant ) de toute son œuvre.
    Tout ce que Dieu a créé est bon…Ainsi l’œil est la lampe pour le corps.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.