Comment la sorcellerie chrétienne réduit au silence la prophétie

Je vous partage aujourd’hui la traduction d’un article d’un prophète américain que j’apprécie beaucoup. En France, le concept de « sorcellerie chrétienne » est très peu répandu, ou n’est pas vraiment pris au sérieux. C’est un sujet un peu plus enseigné aux États-Unis, il me semble, bien que nous ayons personnellement reçu un enseignement sur le sujet, il y a 10 ans déjà, par la formation Helikia.

Vous pouvez trouver l’article qui suit dans sa version originale en cliquant ici et je vous partage plus bas quelques ressources supplémentaires.

Comment la sorcellerie chrétienne réduit au silence la prophétie 

(Nate Johnston)

« Mais je te le promets, aucune arme destinée à te faire du mal ne réussira, et tu réfuteras toute parole accusatrice prononcée contre toi. Cette promesse est l’héritage des serviteurs de Yahvé, et leur défense vient de moi, dit Yahvé » (Esaïe 54:17 TPT)

Je pouvais ressentir leurs paroles, mais je ne savais pas ce que c’était à ce moment-là. 

C’était comme si mon esprit était bombardé par un assaut invisible de bavardages démoniaques et je ne savais pas comment l’arrêter. Je voulais abandonner et ne jamais sortir du lit. J’ai dit à Dieu : « J’en ai fini. Je ne prophétiserai plus jamais ! »

Nous venions de délivrer un mot d’avertissement aux dirigeants de notre église, et cela n’a pas du tout été apprécié. Après une semaine d’appels Zoom et d’être corrigés et appelés prophètes de jugement, nous étions épuisés.
Qu’est-ce que je vivais ? De la sorcellerie chrétienne.
Mais attendez, n’est-ce pas un oxymore ? Si, exactement. Même les chrétiens peuvent s’associer à l’accusateur s’ils n’en sont pas conscients.
Comment cela se produit-il ? Chaque fois que nous nous engageons dans l’insécurité et la peur envers les gens, nous pouvons très facilement commencer à prophétiser les mensonges de l’ennemi sur les gens et les lieux. Proverbes 18:21 dit que « la mort et la vie sont au pouvoir de la langue », donc si nous pouvons parler et prophétiser la vie, alors nous pouvons aussi prophétiser la mort, non ? Malheureusement, oui, et en tant que voix prophétiques, nous devons comprendre cette possibilité.

Des sorcières m’ont maudit et des incroyants m’ont dit des choses désagréables, mais cela n’a jamais été pire que la guerre qui vient des chrétiens opérant dans la sorcellerie. Les prophètes peuvent être les plus grands délinquants dans ce domaine ! Je n’oublierai jamais qu’il y a quelques années, je me sentais mal, Christy et moi nous disputions sans cesse pendant des jours, les enfants se réveillaient avec des cauchemars, je me sentais malade, nous étions tous les deux mentalement sous le feu et découragés, et notre maison était dans le chaos. Des portes se fermaient soudainement devant nous, sans raison apparente, et des barrages soudains se dressaient sur notre chemin. Un matin, alors que je faisais du café, j’ai eu une vision claire de deux leaders prophétiques que je connaissais, assis dans un café, en train de faire des commérages sur nous et de juger nos cœurs d’une manière très blessante. Puis je les ai vus envoyer des messages à d’autres dirigeants de l’Église et les mettre en garde contre nous, simplement à cause de cet esprit territorial et d’insécurité. Après avoir eu cette vision, j’ai prié parce que je me disais : « Est-ce que c’était réel ? » Le jour même, je me trouvais sur Instagram lorsqu’un post est apparu dans mon fil d’actualité, de ces deux leaders. Ils étaient dans un café trois jours plus tôt en train de « rattraper le temps perdu ». Tout de suite, j’ai su que Dieu me montrait l’origine de la sorcellerie afin que je puisse prier et la briser par l’esprit.

Esaïe 22:22 dit : « Et je mettrai sur son épaule la clé de la maison de David. Il ouvrira, et personne ne fermera ; il fermera, et personne n’ouvrira (ESV) ».

Sorcellerie et armes à feu

L’autre façon dont l’ennemi a cherché à étouffer votre voix en cette saison où Dieu l’augmente est de vous assaillir de sorcellerie et de bavardage. C’est ce que j’aime appeler « les mercenaires de Jézabel » parce que l’objectif principal est toujours d’étouffer votre voix, mais l’esprit de Jézabel utilisera des prières et des bavardages de sorcellerie pour vous attaquer de tous les côtés jusqu’à ce que vous jetiez l’éponge.

Chaque fois que vous abordez quelque chose de nouveau, il n’est pas inhabituel de sentir soudainement que des choses tourbillonnent dans l’atmosphère qui vous entoure. L’ennemi trouvera qui il peut pour parler contre vous, vous juger, et même prophétiser contre vous des choses qui ne viennent pas du cœur de Dieu. Souvent, les fruits d’affectations de sorcellerie non traitées sont : l’envie d’abandonner, un profond découragement, une défaite complète, un esprit dispersé (incapable d’obtenir la révélation comme vous le feriez normalement), un blocage créatif de l’écrivain ou de la révélation, un tourment mental, et même des symptômes physiques, aussi.

En cette saison, le discernement a atteint des sommets, car Dieu en a fini avec l’immaturité de la sorcellerie dans le Corps du Christ. Il expose les sources de sabotage, les complots cachés et les calomnies qui tentent de faire tomber les gens de quelques crans. Vos rêves vous ont-ils révélé cela ?  Souvenez-vous simplement que votre meilleure défense est de rompre et d’annuler leurs paroles, de les bénir, puis de passer à autre chose. Vous n’avez pas besoin de rester dans cette zone pour toujours ou de faire un travail à plein temps pour savoir qui est contre vous. Brisez-le et passez à autre chose.

Prophètes copieurs et perles coulées

Un jour, j’ai reçu un appel d’un ami prophète bien connu, qui traversait une saison difficile. Cette personne m’a dit qu’ils se sentaient secs et déconnectés de Dieu et qu’ils ne recevaient plus de paroles de Lui comme avant, alors j’ai prié pour eux et je les ai encouragés. Puis ils ont demandé : « De quoi Dieu vous parle-t-il en ce moment ? »

Très excité, j’ai partagé un mot que j’étais en train d’écrire. « Oh, mon Dieu ! » se sont-ils exclamés en réponse. « C’est incroyable ! »

Plus tard dans la journée, j’étais sur les médias sociaux, et j’ai vu un mot de cette personne avec le sujet et le contenu que je venais de partager avec eux plus tôt. Je n’arrivais pas à croire ce que je lisais. J’étais naïf et je faisais confiance à la plupart des gens. J’ai toujours eu le cœur sur la main, et c’était donc une bonne leçon pour faire attention aux informations que je laissais aux gens et aux perles que je laissais les gens piétiner et voler.

L’insécurité sévit dans le mouvement prophétique lorsque les gens ne sont pas matures dans leur identité, et donc ils volent, mentent, écrasent et usurpent pour rester au sommet. Ils deviennent des prophètes imitateurs lorsqu’ils sont à court de pétrole et pensent qu’ils peuvent voler le vôtre pour sauver les apparences, mais tôt ou tard, cela les rattrape.

« À ce moment-là, le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui prirent leurs lampes et sortirent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles et cinq étaient sages. Les folles prirent leurs lampes, mais n’emportèrent pas d’huile. Les sages, par contre, prirent de l’huile dans des jarres avec leurs lampes ». (Matthieu 25:1-4)

Le conseil que je vous donne est de rester authentique. Ne soyez pas comme les vierges folles. Restez pleins et authentiques. Restez purs et restez vrais.

Nate Johnston (lien de l’article en anglais)

Ressources complémentaires

J’ai eu l’occasion de lire/d’entendre d’autres voix durant cette année qui en parlaient, sans forcément toujours mettre ce mot dessus :

Alain Audersethttps://www.auderset.com/blog/retour-de-manivelle  

John Bevere en apporte un témoignage (je crois que c’est dans une des vidéos de la série « Breaking intimidation » sur MessengerX) et explique comment il s’est retrouvé complètement découragé entre deux sessions d’enseignements dans une assemblée, au point de ne plus vouloir y retourner. Il apprend plus tard qu’une personne de l’église en question a prié pour qu’il ne revienne plus y enseigner (il y était bien sûr retourné !).

Dans le livre d’Alain Caron « La gloire du lieu secret », le thème est abordé dans un chapitre : « manipulation, sorcellerie et prière ». Un extrait : « Une prière de sorcellerie est une prière qui est faite dans un désir de manipuler une autre personne. La sorcellerie, en quelques mots, est la pratique d’une personne qui, par un contact avec le monde des ténèbres, tente d’obtenir un pouvoir, une puissance pour contrôler la vie des gens à son avantage. Le sens de la sorcellerie, c’est cela : contrôler les gens pour mon propre avantage, pour qu’ils fassent ou ne fassent pas certaines choses, ou pour que des choses leur arrivent selon mon désir. Ça, c’est de la sorcellerie. Dans la sorcellerie, nous retrouverons de la manipulation, parfois de l’intimidation, et toujours du contrôle. »
Il donne plusieurs exemples de prières de ce type, expliquant que « Les prières de sorcellerie, la plupart du temps, ne sont pas faites dans un désir conscient de manipuler. »

Les ministères de Bethel à Redding parlent eux aussi de la sorcellerie comme étant tout ce qui est de l’ordre du contrôle et de la manipulation. Danny Silk va même jusqu’à dire que si tu tentes de contrôler et de manipuler tes enfants, alors tu pratiques la sorcellerie…

Enfin, vous pouvez aussi en lire plus sur ce sujet dans « La Cité : Le Jardin Secret », de manière plus allégorique et romancée.

Conclusion

Le sujet pourrait être largement développé, mais j’avais surtout envie d’encourager chacun à examiner ses prières et ses paroles, et donc son cœur. Il n’y a pas que les prophètes qui peuvent glisser inconsciemment dans la sorcellerie.
Prenons ce sujet très au sérieux en demandant au Saint-Esprit de nous révéler si nous avons pu pratiquer de la sorcellerie chrétienne, et s’en repentir (la repentance venant de metanoia signifiant : changement de mentalité, d’intention).
À préciser quand même que tous les symptômes cités par Nate dans son article (l’envie d’abandonner, profond découragement, défaite complète, esprit dispersé, blocage créatif ou de la révélation, tourment mental, et symptômes physiques) ne sont pas, bien sûr, toujours synonymes de sorcellerie  ! Nous pouvons aussi avoir à traiter avec Dieu, des domaines de nos vies qui les provoquent. En revanche, je crois que des « symptômes » peuvent parfois être plus conséquents qu’on ne l’imagine. Si plusieurs de ces « symptômes » se manifestent fortement et sans raison particulières, il peut être sage de demander à l’Esprit sa révélation, en particulier si vous êtes en action pour manifester le Royaume et donc en visibilité dans le monde naturel et spirituel.

Pourquoi parfois la sorcellerie chrétienne nous atteint-elle, alors que Esaïe 54:17 nous dit l’inverse ? Je ne développerai pas, car bien que j’aie quelques réponses, je ne les ai pas toutes.

Pour finir, il me semble que c’est Bob Jones qui disait que lorsque les fils et les filles de Dieu deviendront matures, leurs bouches ne sauront que bénir. Nous avons donc encore du chemin !

2 réponses sur “Comment la sorcellerie chrétienne réduit au silence la prophétie”

  1. Merci beaucoup Claire, pour cet article ! Tu as raison, c’est un sujet très peu évoqué et renseigné par chez nous. Et pourtant c’est tellement important d’être averti et sensibilisé à cette question.
    La première fois que j’en ai entendu parler, j’étais abasourdie et j’ai eu la même réaction que Nate Johnson, (sorcellerie chrétienne ? Mais c’est un oxymore ! ). Je ne pensais pas que cela puisse exister…et puis juste après, un sentiment de panique a surgi : oh mais mon Dieu, et si j’avais fait cela sans m’en rendre compte ? 😱 quelle horreur !
    Cela m’avait beaucoup travaillé !
    Merci de venir avec cet article et ces si bonnes ressources, nous alerter et nous donner des éclairages supplémentaires sur le sujet !
    Par dessus tout, je veux garder contre mon coeur, l’excellent conseil de Nate Johnson, de rester vrai, authentique et aussi le mot de la fin de ton article, qui vient de Bob Jones et qui dit que « le jour où les fils et les filles de Dieu seront matures, alors leurs bouches ne sauront que bénir ! » Amen ! Quelle belle parole !
    Oui, que notre coeur, en tout temps, baigne, soit tellement imbibé de Sa grâce et de Son Amour, que nos pensées et notre bouche, (qui parlera de cette abondance là), ne professent que des paroles de Vie et de bénédiction (pour nous-mêmes et pour les autres), et qu’il n’y ait absolument aucune place pour autre chose !
    C’est là notre véritable sécurité, rester dans la pureté de Sa Vérité !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EnglishFrançaisPortuguêsEspañol