Connaissance & Crainte de Dieu (2)

Je continue cette série au sujet de l’esprit de la connaissance et de la crainte de Dieu selon Esaïe 11:2, avec ce deuxième article. Si vous n’avez pas lu le premier article, il est ici.

 » L’Esprit de l’Eternel reposera sur lui: Esprit de sagesse et de discernement, Esprit de conseil et de puissance, Esprit de connaissance et de crainte de l’Eternel. » (Esaïe 11:2)

Émerveillement et Tremblements

Plus je passe du temps à méditer ce sujet, plus je ressens le mouvement de l’Esprit à révéler ce mariage si sain/saint entre la connaissance de Dieu et la crainte de Dieu pour l’Ekklesia.
C’est comme un tuteur revigorant, et je dirais même « redressant » dans ma relation personnelle avec YHWH. Je ne pourrais pas mettre de mots précis, mais c’est comme si des « fragments » de mon âme se réveillaient à des puits anciens que j’avais ignorés ou délaissés.

Personnellement, l’accueil de l’esprit de crainte de l’Eternel m’ouvre un horizon de l’adoration de Dieu que je crois, avec honnêteté, avoir perdu avec les années. Je dirais que c’est une expérience toute particulière de goûter à nouveau au sujet de la crainte de Dieu, mais dépouillée d’un esprit religieux ou légaliste. La connaissance de sa Personne devient un plaisir d’émerveillement et de tremblement devant le Roi des armées célestes, le Roi de Gloire, où ses faces sont dignes d’une profonde révérence.

Bonté & Sévérité

Dieu se laisse bien souvent approcher de la façon dont notre coeur le recherche. Il peut dévoiler sa Personne dans toute sa douceur et son affection si nous désirons ses soins d’amour, bien souvent lié à un besoin profond et inconscient. C’est bien légitime et sûrement récurrent dans notre cheminement.
Et Il peut se révéler comme le Seigneur de tout, le Dieu des armées, El Sabaoth. Et même si la fondation d’amour demeure dans notre engagement de son Royaume, l’expérience de sa Majesté éclatante et terrifiante est bien réelle ! Je suis en chemin, le but n’est pas de grossir les prémices de cette communion. Mais il est certain que notre être intérieur est impacté, et redressé d’une manière très différente de l’approche tendre et douce de YHWH.

L’esprit de crainte de l’Éternel, dans la recherche de son enseignement pratique,  nous conduit à découvrir et à connaître le Mystère de Dieu à travers son amour et sa bonté et aussi à travers ses jugements et sa sévérité (Rm 11:22, 2 Cor 5:10-11, Héb 4:12). Ces deux facettes ne sont pas opposées l’une à l’autre, ni incompatibles, elles sont au contraire un équilibre divin que produit l’esprit de connaissance et de crainte de Dieu. Notre âme répond spontanément à travers une harmonie saine dans ces deux « sphères » entremêlées du Royaume des Cieux. Nous apprenons que notre identité et maturité de fils et filles se développent dans la bonté et la discipline de YHWH. Plus nous l’accueillons et l’acceptons rapidement, plus la croissance dans la maturité de Christ est effective.

Crainte & Grâce

« C’est pourquoi, saisissant le royaume inébranlable, conservons la grâce, afin que par elle nous rendions notre culte à Dieu d’une manière qui lui soit agréable, avec respect et crainte » (Hébreux 12:28)

L’esprit de crainte de l’Éternel est pollué par nos carcans religieux, dès que nous oublions ou que nous nous éloignons de la grâce en Christ. Dès que nous franchissons la ligne d’approcher Dieu, en étant craintifs et hésitants quant à son regard envers nous – parce que nous oublions ou que nous dénigrons la grâce de l’oeuvre parfaite de Christ– nous tombons dans un piège du diable. (Héb 12:15,28)
À l’inverse, l’esprit de crainte de l’Éternel est éteint lorsque nous utilisons la grâce de Christ comme un prétexte inconscient de laxisme, de rébellion, de désobéissance, et d’ignorance de la sévérité de Dieu. Notre âme devient alors comme anesthésiée et apathique à toute une partie de la nature de Dieu, sans même nous en rendre compte. L’obéissance et la soumission deviennent secondaires, presque optionnelles, nous tombons dans un autre piège de satan. (Héb 12:5-14)

La nouvelle alliance est une alliance de sang, celui de Dieu. La sécurité qu’offre cette alliance est celle d’un amour inébranlable et invariable (Héb 7:22-26, Héb 8:10-13, Héb 9:14). C’est la fondation la plus favorable pour entrer dans l’expérience de l’esprit de connaissance et de crainte de Dieu. La Nouvelle Alliance n’annule pas l’apprentissage de l’esprit de crainte de YHWH. C’est tout l’inverse ! Dieu nous a introduit en Christ dans un tel héritage du Royaume, que Jésus pourra nous dire « qu’il a plu au Père de nous donner le Royaume » (Lc 12:32) ! Et ce Royaume est la sphère la plus réconfortante et lumineuse, comme la plus stupéfiante, si on laisse l’esprit de connaissance et de crainte de Dieu nous enseigner (Ap 1,4). Apprendre à connaître le Royaume des Cieux en nous, peut nous conduire à vivre des expériences, comme par exemple, être pris dans les bras d’amour et chaleureux du Père, ou encore nous retrouver à genoux devant ses yeux jaloux en feu, et laisser Son épée flamboyante nous transpercer ! L’amour et la crainte de Dieu travaillent à l’obéissance parfaite des fils et filles de Dieu. (Héb 12:9-11, Héb 12:28-29, 2 Cor 5:10-11)

« Adore Dieu car Dieu est Dieu »

Lorsque nous lisons « Saint,Saint, Saint est l’Éternel des armées » ce n’est pas une expression religieuse d’une piété inconsciente de la grâce à venir en Christ. C’est la vision d’un prophète saisi dans le domaine des cieux, devant le spectacle majestueux et stupéfiant d’un Dieu éternel qui est Autre (Es 6:1-3) ! Autre que tout ce que nous avons l’habitude de voir, d’entendre, de ressentir, et de toucher depuis le monde. Cet Autre que nous approchons dans notre union en Christ, avec assurance et amour, mais aussi avec stupeur et tremblements. Un endroit où la sainteté de la Trinité diffuse une atmosphère spirituelle au sein de laquelle la pureté et l’obéissance ne sont plus optionnelles mais un pré-requis pour aller plus loin dans la révélation et l’intimité (1 Pi 1:14-17). Là où le don de sainteté que nous avons déjà reçu en Christ est stimulé en nous, au point qu’il devient notre désir brûlant. Je crois intimement que ce processus provient de l’infusion de l’esprit de connaissance et de crainte de l’Éternel.
La première fois que j’ai engagé l’esprit de crainte de l’Eternel devant le Trône, en posant des questions sur la crainte de Dieu,  j’ai reçu comme toute première réponse : « Adore Dieu, car Dieu est Dieu ».  Je dois avouer que je n’ai rien ressenti de particulier, et que j’étais surpris du (me semblait-il) basique de la réponse. Puis dans les heures et les jours qui ont suivi, j’ai été pris dans plusieurs circonstances difficiles pour moi. Spontanément, mon âme s’est réveillée à adorer Dieu seulement parce qu’il est YHWH, ni plus ni moins ! Je redécouvrais, en toute simplicité et profondeur, l’adoration de Dieu comme un acte d’obéissance, et ensuite comme un acte d’engagement de son Royaume. J’ai pleuré d’amour devant mes manques d’obéissance et de soumission dans les paroles et les actes du quotidien, juste par le biais de l’adoration. L’esprit de crainte de Dieu m’apprenait le redressement de mon âme devant le glorieux Roi, YHWH. Nous apprenons à devenir des fils, seulement dans l’humilité, le reste est de la paille qui brûle bien vite.  Et l’esprit de crainte de l’Éternel nous conduit toujours dans cette voie, arrangeant le terrain de notre cœur pour l’esprit de la connaissance de Dieu.

Conclusion

Les révélations et la connaissance qui doivent se déverser dans les temps à venir ont besoin de notre relation avec l’esprit de crainte de Dieu. D’abord parce que la crainte de Dieu est un bon remède contre la crainte des hommes. Ensuite, parce que les jugements de Dieu commencent toujours par sa maison, et en particulier sur ceux qui enseignent (1 Pi 4:16-17 – Jc 3:1). Je l’écris avec respect et circonspection. Aujourd’hui, plus qu’avant, je sais que nous avons besoin de prendre en compte cette réalité.

Nous verrons dans le prochain article, le lien entres les sept esprits de Dieu et l’esprit de la connaissance et de crainte de Dieu. Comment les sept cornes et les sept yeux de l’Agneau dévoilent l’oeuvre des sept esprits de Dieu devant le Trône pour la formation des fils et filles de Dieu.
Et d’ici là, je prie pour que,  si ce n’est pas déjà fait, vous demandiez au Saint Esprit de vous révéler l’enseignement de l’esprit de connaissance et de crainte de Dieu dans votre cœur. Posez des questions, et recevez les réponses en toute simplicité, et demandez Son aide pour y obéir et pratiquer ce que vous recevez.

(L’article est disponible en Podcast sur Apple, Spotify et Google, ou sur notre site dans le menu Podcasts)

« L’Éternel va être exalté, lui qui habite les lieux élevés. Il remplira Sion avec jugement et justice. Et la stabilité de tes jours, l’assurance du salut seront la sagesse et la connaissance; la crainte de l’Éternel sera ton trésor. » (Esaïe 33:5-6)

« Et si vous invoquez comme votre Père celui qui, sans faire acception de personnes, juge selon l’oeuvre de chacun, conduisez-vous avec crainte durant le temps de votre habitation passagère ici-bas » (1 Pi 1:17)

Une réponse sur “Connaissance & Crainte de Dieu (2)”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.