Inde – News 2

Bonjour !

Les nouvelles tardent un peu, car nous n’avons pas eu beaucoup de temps à l’hôtel.

Mercredi, dans le bidonville, j’ai eu l’honneur de faire connaissance avec une petite fille d’une dizaine d’années. Ce fut comme un vrai « coup de coeur » pour moi, j’avais l’impression de de la connaître si bien… Je me sentais comme un papa touché qu’elle me prenne la main. C’était d’autant plus particulier qu’en me tenant la main, sans que je lui demande, elle m’a conduit vers tous les malades qu’elle connaissait dans le bidonville. J’étais tellement heureux qu’elle me tienne par la main… J’avais l’impression qu’elle avait lu dans mon coeur le désir d’être aussi présent pour la guérison physique des gens. C’était tellement émouvant, je n’ai fait quasiment que pleurer tant je ressentais la présence de Christ. En plus, le seul traducteur présent pour l’équipe m’accompagnait et je pouvais savoir ce qui se passait concrètement lorsque je priais pour une personne. Et ce n’est qu’à la fin que j’ai réalisé, lorsque j’ai aidé la petite fille à ramener de la nourriture prévue par l’équipe à sa cabane, qu’elle avait des images de Jésus et de sa croix sur la porte ! Elle-même m’a fait comprendre qu’elle croyait aussi en Jésus ! J’étais bouleversé d’être « tombé » sur une si petite chance de trouver dans un bidonville, une fillette qui croit en Jésus et qui m’accompagne ce matin-là !

Je ne peux pas vous décrire tous les maux des personnes rencontrées (je ne suis moi-même pas sûr d’avoir compris en anglais toutes les particularités des symptômes…). Mais elles ont toutes affirmé ne plus ressentir de douleur !
La grand-mère (sur la photo) avait a priori un cancer ou une tumeur au niveau du ventre qui était particulièrement « déformé ». Après avoir prié, elle avait les larmes aux yeux car elle ne ressentait plus de douleur. C’était magnifique.

Un cas un peu similaire avec la dame en photo, au ventre particulièrement gonflé (elle n’était pas enceinte). Elle avait beaucoup de difficultés à manger car elle vomissait tout et son ventre lui faisait constamment mal. Elle avait aussi les deux pieds complètement gonflés, avec de fortes douleurs. Avec une autre personne de l’équipe, nous avons prié un certain temps pour elle, et au fur et à mesure la douleur disparaissait de son ventre, de même pour ses pieds. Elle était vraiment joyeuse de ce qui se passait ! Et nous aussi !

 

Aujourd’hui (jeudi), parcourant les rues d’un coin particulièrement pauvre de Mumbai, je vois un jeune garçon qui doit avoir la Polio. Son bras est complètement retourné, sa main ne se tient pas dans le bon sens non plus et son pied droit est complètement de travers. Je m’approche de lui pour connaître son prénom et lui demander comment il va. Mais il ne comprend pas l’anglais (promis ce n’était pas à cause de mon accent !). Deux indiens à côté, que je ne connais pas, me disent le connaître un peu et ils traduisent pour moi. Je demande au jeune s’il accepte qu’on prie pour lui et il accepte. Je ferme les yeux et je ne m’aperçois donc pas immédiatement que nous avons maintenant une foule autour de nous qui regarde ! Les deux indiens-traducteurs me disent alors combien ils sont touchés de me voir prier pour le jeune homme et ils « m’avouent » qu’ils sont eux aussi chrétiens !! Je leur demande donc de se joindre à moi, leur dit de ne pas avoir peur du résultat et du regard des gens, que nous sommes l’Eglise ensemble, là, dans les rues ! D’autres membres de l’équipe viennent nous rejoindre pour prier, c’était vraiment fort comme temps. J’en profite pour dire aux gens qui regardent la scène, que nous sommes en train de prier pour ce jeune homme, à cause de l’amour de Jésus dans notre coeur qui nous anime et je les encourage à connaître Christ. Je ressens vraiment la présence de Dieu agir dans le corps du jeune homme, et pour autant lui ne ressent rien ! Au bout d’un bon quart d’heure, nous devons reprendre notre bus.
J’aurai aimé finir l’histoire en vous disant que je l’ai vu complètement et instantanément guéri, mais ce n’est pas le cas… Par contre, je suis convaincu que le témoignage de Christ était puissant, pour le jeune homme, pour la foule autour et un encouragement pour les deux indiens chrétiens, vraiment remués d’avoir « osé » prier pour ce type d’infirmité en pleine rue.

Et je vous laisse avec un dernier et fort témoignage. Une maman est venue me voir ce jeudi soir pendant le rassemblement « festival de joie » (temps d’évangélisation « à la sauce » pentecôtiste-évangélique 😉 ).
Je me souvenais très bien d’elle et de son fils, car trois jours plus tôt elle m’avait demandé de prier pour son fils, Samuel, atteint d’un désordre mental. En priant pour lui trois jours avant, il avait ressenti la présence de Dieu et moi j’étais une fois de plus en pleurs. Il n’y avait pas eu durant ce temps de restauration particulière au niveau psychologique. Il semblait toujours dans son état d’errance, son regard n’était pas fixe. Et pendant que je priais pour lui, je ressentais que la restauration viendrait dans 3 jours. J’étais un peu gêné de partager cela, mais la maman m’a dit que c’était vraiment étrange car elle avait fait un rêve 3 jours plus tôt, où son fils se faisait battre par des gens, et alors qu’il restait à terre à cause des coups, une femme le récupérait trois jours plus tard et le restaurait de ses blessures…
Elle venait donc me voir ce soir pour me dire qu’à partir du 3eme jour après ma parole, son fils allait effectivement beaucoup mieux mentalement ! Moi-même en voyant Samuel, j’ai observé que son regard n’était plus le même, bien plus concentré et plus vif ! C’était évident pour moi que Dieu était bien dans le coup ? et que la restauration ira jusqu’au bout !

J’aimerai avoir le temps de donner plus de témoignages, mais c’est plus sérieux que j’aille me coucher maintenant… Il est ici 1h30 du matin…

Demain et après-demain nous serons à l’orphelinat avec les enfants, et j’ai hâte d’y être !

Encore merci pour votre soutien dans la prière !

3 réponses sur “Inde – News 2”

  1. Oh merci Fabien! La lecture de ces nouvelles nous remplit de joie et d’espérance! Que la Vie parfaite et abondante de Christ continue de couler à flots durant ce séjour, sur toi-même et sur tous ceux que le Seigneur mettra sur ton chemin!

  2. Je pleure de joie en lisant tes nouvelles. Que la vie et la lumière du Seigneur continuent de t’accompagner pour que la guérison abonde…Je te souhaite beaucoup de moments joyeux, de complicités et d’amour avec les enfants. Tu vis des moments très forts émotionnellement…et bénis.

  3. Merci Fabien pour ces témoignages émouvants, qui manifestent la grâce et l’amour de Jésus pour ceux qui souffrent. Que le Seigneur t’accompagne dans de riches moments bénis de Sa présence et de Sa gloire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.