Le changement c’est maintenant

changeCette phrase, je pense que tout le monde sait à quoi elle fait référence (si vous êtes en France), m’est venue il y a quelques semaines dans un temps d’intercession pour la France. Dieu voulait me dire que cette phrase était prophétique et qu’il fallait s’en saisir ainsi. Je voulais donc partager avec vous ce qu’elle m’évoque et la façon dont je sens Dieu me parler au travers de cela.

«Le changement c’est maintenant» était le slogan de la campagne présidentielle de notre actuel président. Je suppose que pour beaucoup, le gouvernement français en place ne fait pas de miracles (c’était aussi le cas du précédent). Mais ne faisons pas les français pessimistes qui ne sont jamais contents et proclamons ce slogan comme vrai ! Approprions-nous le. Qui sait, Dieu qui connait toutes choses a même bien pu leur inspirer ! Et ainsi nous interpeller.

Parce qu’il y a un autre gouvernement en place, dont nous faisons partie en tant que fils et filles du Roi. Nous régnons avec Christ et Sa Vie, Son Règne sont appelés à se manifester et impacter le monde, au travers de nous, sur cette terre, sur notre nation, sur notre sphère d’influence… Dès maintenant !

Si nous pensons, même inconsciemment, «le changement c’est pour plus tard», il y a le danger d’attendre que quelque chose se passe pour enfin se mettre en action… plus tard. Le danger de ne pas croire qu’il y a un changement qui peut s’opérer maintenant nous pousse… à l’inaction.

L’avenir c’est dès aujourd’hui. L’avenir commence dans le présent.
«Demain» est dans le futur mais comment vivons nous cette journée de manière à ce que celle qui vient et les suivantes soient impactées par Christ en moi ?

Fabien a écrit un article sur vivre le présent. En parallèle nous n’avons pourtant jamais autant reçu de projets concernant l’avenir. Dieu commence à nous révéler plus particulièrement Son cœur dans la façon dont Il va nous amener à changer le monde. Cela pourrait faire peur car certains semblent fous et irréalisables. Et nous pourrions tout simplement attendre. Attendre d’avoir toutes les explications, tout le plan, toutes les clés… Mais il nous dit «Mettez-vous en mouvement, aujourd’hui, dans la foi que ces projets commencent aujourd’hui, alors qu’ils prennent vie dans vos cœurs. Et plus vous vous mettez en action aujourd’hui, plus je vous confie et plus ma volonté s’accomplit, plus le projet prend forme et le rêve peut commencer à devenir réalité».

Certains désirs venant de Dieu semblent tellement grands que nous pouvons vite être comme paralysés, découragés par l’ampleur de la tâche. Si nous restons dans «l’être» et non «le faire» et que nous laissons toujours Christ être notre source, notre provision, nous ne nous fatiguerons pas. «Être» ne veut pas dire «ne rien faire». Jésus a toujours été dans l’action ! Sachons écouter, discerner ce qui vient de Lui et ce qu’il agrée. Mais ne restons pas passifs à attendre que tout nous «tombe du ciel» alors que le ciel lui attend que Tout sorte de nous (Ce «Tout» étant Christ).

Alors il y a des projets qui semblent grands, fous. Peut être avez-vous déjà dans vos cœurs de tels rêves, peut être que Dieu ne vous les a pas encore révélés.
Il y en a quelques-uns que nous avons reçu ces derniers mois et particulièrement depuis ce début d’année. Pour plusieurs d’entre eux, Dieu nous pousse à poser des actes concrets, comme des actes de foi. Ce n’est vraiment pas grand-chose comparé à l’ampleur de ces projets. Mais cette phrase a un bon écho dans cette situation «Tu as été fidèle en peu de choses, je te confierai beaucoup». Il nous semble parfois que nous avons si peu en mains malgré la grandeur de celui qui vit en nous. Mais soyons fidèles dans ces peu de choses que nous pouvons faire aujourd’hui et il nous confiera la suite.
C’est d’ailleurs ce qui se passe pour nous. Nous nous actionnons et il honore notre foi et nous révèle plus. C’est très excitant !

Un aigle voit les choses d’en haut, il repère la cible mais pour l’atteindre il est tout de même obligé de parcourir le chemin.

N’oublions pas non plus les désirs de changement qui font partie de notre sphère d’influence actuelle et qui sont tout autant importants.

Dans mon quotidien de maman, j’ai plusieurs défis. Il y en a qui parfois me semblent insurmontables… Je le sais, parce que Dieu me l’a dit, que l’avenir sera différent. Pour moi, mon mari et pour mes enfants. Que la situation ne restera pas telle qu’elle est aujourd’hui. En même temps Il me dit «Fais-moi confiance» mais Il ne me dit pas pour autant : «Attends que le temps fasse les choses» (sous entendu, un jour cela changera quand je le déciderai et interviendrai). Non, aujourd’hui même, je peux moi-même, par Lui, en Lui, être actrice pour bouger le présent et ainsi impacter le futur. Il peut intervenir au travers de moi dès aujourd’hui pour que petit à petit les choses changent.

Un exemple : Il y a quelqu’un avec qui vous êtes régulièrement en contact avec qui la relation est compliquée, difficile. Ça peut être un collègue, votre conjoint, votre enfant, etc. Nous pouvons facilement avoir envie de prier «Change-le Seigneur». Ce genre de prière n’est pas interdit ! Ça peut être bien inspiré parfois, motivé par une juste disposition de cœur. Dans mon cas bien souvent c’est plutôt cette phrase que Mon Papa me dit avec amour : toi, change.
Tu ne peux pas changer l’autre, ses réactions mais tu peux réagir différemment à ce qu’il t’est difficile de supporter, d’accepter chez cette personne. Et cela je peux t’assurer que ça va apporter un grand changement, maintenant, dans ta vie. Je me prêche à moi-même, je suis en plein dedans et il y a beaucoup de ratés ! C’est éprouvant… Mais éprouvant dans ce sens : «Bien-aimés, ne soyez pas surpris, comme d’une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver» (1 Pierre 4 :12).
Je sais que cela brûle en moi les réactions et les raisonnements qui ne sont pas Lui. Et cela c’est un grand changement ! Être un «sacrifice vivant» n’est pas une partie de plaisir pour ce que nous appelons la chair.

Ce qui est certain c’est que je ne peux pas me dire que rien ne bougera tant que l’autre ne changera pas. Non, le changement c’est maintenant parce que moi je le décide et je me mets en action en Christ pour que la situation ne reste pas telle qu’elle est.
Je peux vous assurer, même si ça ne doit pas être la motivation qui nous anime, que le changement qui s’opère en nous, va sans doute changer non seulement l’atmosphère de ces moments passés avec la personne mais aussi commencer petit à petit à ce que les réactions de l’autre changent. L’amour reste la meilleure des motivations !

«Le changement c’est maintenant» : saisissons nous de ce slogan tellement vrai et plutôt que de regarder à tout ce qui ne change pas (encore), soyons de ceux qui se bougent pour que cela ne reste pas ainsi.

Rêver avec Dieu dans le présent, la réalité de demain… Réaliser dès aujourd’hui ce bout de chemin qui mène aux changements de l’avenir.

Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Ghandi

3 réponses sur “Le changement c’est maintenant”

  1.  » Toi… change maintenant !  » OUI

    – La fournaise sera chauffée 7 fois plus mais le Fils de Dieu marchera avec toi, comme les amis de Daniel l’ont expérimenté. Comment ? En résistant, au prix même de leur vie, à l’ordre d’adorer la statue d’or.
    – La fosse aux lions est préparée pour celui qui maintient sa foi en Jésus-Christ pure et sans mélange (un peu de confiance en Dieu ET un peu de confiance en l’homme).

    Nous n’avons pas d’échappatoire dans la Marche en avant avec Lui – car Il a promis qu’Il ne nous laisserait PAS et ne nous abandonnerait PAS. L’odeur du feu ne passera pas sur nous et le gueule du lion sera fermée : pourquoi ALORS craindre ?

    Avec Dieu nous ferons des exploits : Sa Présence n’aura pas de faille, soyons en sûrs !

  2. Quel encouragement Claire…oui c’est maintenant! et ça commen ce par moi ..par nous.
    Bisous affectueux à toi, à Fabien et toute ta jolie tribu…ces petites flèches dans le carquois du Seigneur

  3. Bonjour,

    Je passe par ce chemin de prise de conscience et c’est vraiment douloureux.
    Au début j’ai cru que le voir signifiait que j’allais apporter le changement de ma communauté mais je n’ai su récolter que de l’amertume et de la tristesse.
    Maintenant je m’en repends.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EnglishFrançaisPortuguêsEspañol