Sur les Genoux d’Abba

La Nouvelle Jérusalem
La Nouvelle Jérusalem
Sur les Genoux d'Abba
/

En ces actualités peu réjouissantes, je vous partage une pépite de la traduction araméenne de l’Évangile de Jean. Elle nous rappelle la simplicité, la profondeur et la spontanéité de notre relation avec Dieu dans le délice et la joie, sans efforts de notre part ! George Macdonald « référent spirituel » de C.S. Lewis a écrit (dans « Unspoken Sermons ») au sujet de l’analogie entre la nature de l’enfant et celle du Père, du Fils et de l’Esprit saint ! Je vous encourage à lire en parallèle Psaume 16:8-11 (TPT) et Proverbes 8:30-31 (TPT).

Les versets de la « The Passion Translation » sont traduits ci -dessous :

Jean 1:18 (OST) « Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître. »

Jean 1:18 (TPT) « Personne n’a jamais contemplé la plénitude de la splendeur de Dieu, sauf le Fils unique et bien-aimé, qui est chéri par le Père et tenu près de son cœur. Il nous a maintenant dévoilé l’explication complète de qui est vraiment Dieu ! »

Psaume 16:8-11(TPT) « Parce que tu es tout près de moi et toujours disponible, ma confiance ne sera jamais ébranlée, car j’expérimente ta présence à chaque instant. Mon cœur et mon âme explosent de joie, remplis de gloire !… Car tu m’apportes une révélation continuelle de la vie de résurrection, le chemin de la joie qui me présente face à face avec toi.. »

Proverbe 8:30-31 (TPT) « J’étais là, au côté du Créateur en tant que son plus grand artiste. Chaque jour, il était rempli de joie en moi, alors que je me réjouissais devant lui. J’ai ri et joué, si heureux de ce qu’il avait fait, tout en trouvant mon plaisir dans les enfants des hommes. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.