Scandale et Folie !

Paul déclare que la proclamation de Christ crucifié était un scandale pour les juifs (litt. « skándalon » – un piège) et une folie pour les grecs (litt. « mōrías », une stupidité) ! (1 Corinthiens 1:23)

En effet, pour les grecs habitués aux philosophies sophistiquées, le message de la croix était tout simplement une absurdité, une stupidité ! Tout d’abord, il n’y paraissait aucune complexité de langage dans la déclaration de l’oeuvre de Christ, ensuite ce message leur semblait insensé comparé à toutes leurs spiritualités à la mode… ils se vantaient de la sagesse des hommes mais n’ont point reconnu celle de Dieu…

Quant aux juifs, la crucifixion de Christ était pour eux un piège. Ils attendaient un messie-roi avec « le sceptre de fer et l’armée céleste » pour établir avec force et suprématie le règne terrestre de leur nation. La restauration et le règne d’Israël à travers l’opprobre, l’ignominie et la faiblesse de la croix était incompatible avec leur vision de la puissance infinie de Dieu…

Est-il possible de glisser – sans même le réaliser – dans les mêmes ornières que les grecs et les juifs de l’époque ?  Ce serait grotesque… mais posons-nous la question, au cas où…

Aurions-nous tendance à rechercher un langage compliqué dans les choses de Dieu plutôt que la simplicité de Christ ? Serions-nous trop familiarisés ou lassés du « basique » Christ pendu au bois, en espérant trouver d’autres secrets spirituels pour atteindre les hauteurs ? Aurions-nous échangé la brutalité et la folie de la Croix par des philosophies de pensée qui paraissent plus subtiles, moins abruptes ? Ne serions-nous pas plus attirés par un certain intellectualisme humain rapidement accessible plutôt que la sagesse de l’Esprit révélée secrètement et patiemment dans l’intimité de l’Epoux ? (1 Cor 1:17 / Col 2:8 / 1 Cor 2:2-13)

Ne serions-nous pas aux aguets de toutes voies « supérieurs » pouvant nous mener à la puissance de Dieu, considérant que Christ et Christ crucifié n’en est que le « préliminaire » ? N’estimerions-nous pas que Dieu a bien quelque chose de plus « tendance » dans les révélations de sa Puissance que celles demeurant auprès de la Croix ? N’aurions-nous pas quelques réticences à embrasser avec une joie inexprimable notre complet anéantissement dans la mort de Christ afin d’y expérimenter la plénitude de Dieu ? Percevons-nous réellement tout le potentiel de la puissance divine à travers l’amour insondable du Crucifié ? (1 Cor 1:18, 24 / 1 Cor 2:4-5 / Col 1:27 / Rom 1:16 / 2 Cor 13/4 / Eph 3:19)


Si besoin, revenons à la source… Oh combien il est savoureux et enivrant de continuellement se rassasier de la graisse du parfait Sacrifice et de s’abreuver aux eaux vives jaillissant de Son flanc percé !

C’est le coeur de notre association : www.kainos-creation.com

« Ils sont rassasiés de la graisse de ta maison, et tu les abreuves au fleuve de tes délices » (Psaumes 36:9 )

« Nous, nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les nationsmais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs.«  (1 Corinthians 1:23-24)

« Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption » (1 Corinthians 1:30)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EnglishFrançaisPortuguêsEspañol